Hop, petit tour à Japanim pour me prendre le dernier volume de Jackals qui vient clore cette série pour notre plus grand malheur. Et le tome 52 de One Piece.

En ce qui concerne Jackals, c’est une vraie boucherie pleine de révélations. Nichols va en apprendre pas mal et nous aussi pas la même occasion, on en apprend peut-être plus que lui. Mais le gros problème de ce septième volume c’est que c’est le dernier alors que cette série à un potentiel encore inexploité. Pour une fois la fin n’est pas tirée par les cheveux et convient parfaitement.
Pour le One Piece, à la fin de la lecture du tome, mon premier sentiment fût la déception … Oui j’étais déçu car en fin de compte on reste sur sa faim mais en prenant un peu de recul on comprend vite que c’est un tome de transition qui prépare les prochains. Au passage on découvre les pouvoirs de quelques pirates possédant les pouvoirs d’un fruit du démon. Eustass « Captain » Kidd et Trafalgar Law sont aussi délurés que dangereux ce n’est pas pour rien que Kidd est mis à prix pour 315 millions de Berrys (15 de plus que Luffy) et Law pour 200 millions de Berrys. J’ai hâte de lire la suite d’autant plus la grande bataille qui nous attend entre Barbe Blanche et les Capitaines Corsaires.

Ma mère m’a toujours dit : « Charlie, les jeux vidéos, c’est pas la vie ! » … Je suis content de lui dire aujourd’hui qu’elle avait tort. L’actualité Gaming, c’est bien ma vie maintenant, mon travail même 😉

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.