Affaire disparition de Delphine Jubillar, l’actuelle compagne de Cédric Jubillar interpellée !

L’enquête sur l'étrange disparition de la sublime Delphine Jubillar est toujours en cours pour l'instant. Des preuves définitives désignant un coupable fixe n’ont pas encore été réunies en totalité.

L’enquête sur l’étrange disparition de la sublime Delphine Jubillar est toujours en cours pour l’instant. Des preuves définitives désignant un coupable fixe n’ont pas encore été réunies en totalité. Toutefois, de tout nouveau rebondissement sont observés sur l’affaire au fil du temps et ce, progressivement. Cette fois, les enquêteurs sont plus centrés sur l’actuelle chérie de Cédric Jubillar.

La chérie de Cédric Jubillar mis en examen

Delphine Jubillar a été portée disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, laissant ainsi sa famille dans une inquiétude totale. Les mobiles d’une telle disparition demeurent inexpliqués. Toutefois, les enquêteurs ne baissent aucunement les bras. Ils s’investissent de leur mieux dans l’affaire qui a connu un total rebondissement le mercredi 15 décembre 2021.

En effet, il semble que l’actuelle chérie de Cédric Jubillar ait été interpellée puis placée par la suite en garde à vue. Elle était attendue à 7 h 00, spécialement dans une gendarmerie du Tarn, toujours dans le cadre de cette affaire. Cela démontre largement que l’enquête avance à grand pas. Cependant, aucune information palpable n’a été divulguée sur les raisons réelles d’une telle interpellation. Difficile donc de pouvoir en dire plus. Mais, si on s’en tient aux informations fournies par CNews, cette dernière aurait été interpellée pour recel de cadavre. Ce qui risque de lui porter énormément préjudice.

En réalité, ce type d’acte est sévèrement puni par la loi. Cacher ou encore receler le cadavre de quelqu’un qui est mort des suites de violences ou encore victime d’un homicide est très grave. Celui qui s’implique dans une telle affaire peut être condamné à deux ans d’emprisonnement. Il paiera en plus, 30 000 euros comme amende. Sacrée peine, que cours la compagne de Cédric Jubillar si les faits sont avérés être vérifiés.

Pour l’heure, plusieurs sont ceux qui sont en attente de plus de nouvelles sur cette affaire qui fait la une des journaux. Et ce, pendant plusieurs mois déjà. Un espoir est vivement porté sur une élucidation complète de cette affaire en question.

Cédric Jubillar, suspect principal dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar

Pour l’instant, c’est Cédric Jubillar qui est le suspect principal dans cette affaire sordide, aux yeux des enquêteurs. Il est même celui qui avait signalé la disparition de Delphine à la gendarmerie. Il avait expliqué que la jeune femme était sortie promener les chiens de la famille le 15 décembre aux environs de 23 h 00. Malheureusement, d’après sa version, ces deux animaux seraient revenus à la maison sans cette dernière. Pourtant une source qui s’avère proche de l’enquête s’exclame : « alors qu’elle ne promenait jamais les chiens ».

Tout compte fait, selon Dominique Alzeari, le procureur de Toulouse, Cédric Jubillar aurait des raisons d’en vouloir à Delphine. Il déclare que celui-ci avait principalement de lourdes difficultés, du point de vue affectif mais aussi matériel. Et ce, à pouvoir se résigner à sa séparation avec la mère de ses enfants. En plus, il était au courant que sa femme avait un amant. Ce qui l’aurait même poussé à la surveiller de temps en temps à se montrer extrêmement brutal et aussi agressif avec elle.

Pour l’heure, Cédric Jubillar continue de clamer haut et fort son innocence. Il affirme ne pas être impliqué dans cette affaire. Ses avocats ont présenté à maintes reprises des demandes de remise en liberté qui n’ont toujours pas abouti.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afficher Masquer le sommaire