Alimentation pendant la grossesse : quels sont ces aliments qu’il faut éviter !

La période de la grossesse se révèle très sensible. Vous ne faites plus rien pour vous seule, mais pour vous et pour le fœtus que vous portez.

La période de la grossesse se révèle très sensible. Vous ne faites plus rien pour vous seule, mais pour vous et pour le fœtus que vous portez. Votre santé et celle de l’enfant que vous portez doivent être préservées en évitant certains aliments.

Solide, liquide ou sous une autre forme, votre alimentation dans une période aussi sensible doit être saine et équilibré. Pour ce faire, quels sont les aliments à éviter pendant la grossesse ?

Alimentation à éviter

Il y a des aliments qui présentent plus de risque de contamination à certaines maladies liées à la grossesse.

Pour éviter la toxoplasmose, vous devez éviter

La consommation de viandes saignantes ou fumées. Lorsque vous n’êtes pas immunisées, vous risquez d’exposer le fœtus à une contamination puisque le virus a une forte capacité de traverser le placenta. La consommation de lait cru, surtout celui de la chèvre.

Pour éviter la listériose, vous devez éviter

La consommation des coquillages et de tout produit carnés crus. En dehors des dispositions de propretés dans votre cuisine, pendant votre grossesse vous devez éliminer aussi de votre plat le tarama, la graine germée le fromage cru et sa croute.

Pour éviter la salmonellose, vous devez éviter

La consommation des œufs non cuits, et tout autre aliment fait à base d’œuf cru.

À titre préventif veillez à réduire au maximum dans votre alimentation les : édulcorants, poissons présentant plus de risque de contamination, et le soja qui présente un énorme risque pour tout le système de reproduction.

Avec sa forte quantité d’isoflavones favorise dans le temps l’installation d’un cancer, pour vous-même et agir plus tard sur la fertilité de l’enfant.

Les fruits à risque à éviter

Dans les trois premiers mois de la grossesse, il est préférable de limiter la consommation de certains fruits susceptible de provoquer une fausse couche comme : l’ananas, la papaye, l’aloès… il ne s’agit pas ici d’abandonner carrément, mais de réduire la quantité et la fréquence de consommation.

Les boissons à risque à éviter

Plus facile à digérer que tout autre aliment la boisson lorsqu’elle n’est plus l’eau à l’état naturel et pur présente déjà un risque lorsqu’elle n’est pas consommée avec modération.

C’est ainsi que pour une femme enceinte déjà assez sensible à cause de son état, il est déconseillé toutes les boissons qui contiennent de la caféine : le thé, le café, les boissons qui ont tendance à donner de l’énergie et celles gazeuses.

La tisane sous toutes ses formes ne devrait pas constituer un risque pour la grossesse, mais sa composition peut poser un problème. Lorsque vous utilisez des plantes assurez-vous de la composition chimique de leurs extraits chimique.

Vous risquez de consommer des éléments auxquels vous êtes allergiques si vous ne faites pas attention. Dans le doute, il vaudrait mieux éviter toute tisane sauf sur prescription médicale.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis