Apnée du sommeil : quelle solution pour la traiter et protéger le cerveau ?

Généralement, l’apnée du sommeil se détecte tardivement. Elle peut causer fatigue, inattention et complications cardiaques, notamment chez les personnes âgées de plus de 60 ans.

Généralement, l’apnée du sommeil se détecte tardivement. Elle peut causer fatigue, inattention et complications cardiaques, notamment chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Plusieurs solutions efficaces existent pour traiter ce mal.

Solutions pour traiter une apnée du sommeil

Le traitement privilégié de l’apnée du sommeil est la ventilation en pression positive continue la nuit. Au cours de la nuit, utilisez un masque placé sur le nez pour inhaler de l’air sous pression. Cette ventilation forcée permet de garder les voies respiratoires ouvertes. Ce traitement apporte de nombreux bénéfices : vigilance accrue pendant la journée, réduction de la mortalité et des maladies cardiaques, et diminution des accidents de la circulation. Pour être efficace, il doit être utilisé au moins 5 heures par nuit.

Par ailleurs, si l’apnée a des causes qui sont liées à des défauts anatomiques, une intervention chirurgicale peut s’avérer très importante : ablation des amygdales ou de la luette, modification de la structure anatomique du pharynx, chirurgie nasale, chirurgie mandibulaire, etc.

Ces traitements chirurgicaux ne sont pas aussi efficaces que la ventilation PPC (selon la technologie, ils peuvent soulager 30% à 80% des cas) et ne sont pas sans risques. Ils doivent être réservés aux patients dont l’apnée du sommeil n’a pas été guérie par d’autres traitements.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Sommeil (@sommeil.ph)

Quelle posture peut éviter l’apnée du sommeil ?

Selon une étude scientifique américaine publiée dans le magazine Chest, il est recommandé d’incliner le torse à 45 degrés pendant le sommeil pour éviter l’apnée obstructive du sommeil. Pour les femmes enceintes, particulièrement sujettes à ce trouble du sommeil, un coussin de soutien peut être une bonne solution. Dans tous les cas, il vaut mieux éviter de dormir sur le dos afin de rendre meilleur la qualité du sommeil.

Peut-on guérir totalement l’apnée du sommeil ?

À ce jour, il n’existe aucun médicament bien défini pour guérir ce syndrome. Néanmoins, des solutions mécaniques seraient capables de lutter contre ce dysfonctionnement respiratoire en fonction de sa sévérité.

En cas d’apnée sévère

La RPC, appelée pression positive continue, est un traitement de longue durée remboursé par l’assurance maladie. Cet appareil semblable à un masque émet de l’air sous pression pendant que vous dormez, ce qui aide à maintenir les voies respiratoires ouvertes.

Si vous souffrez d’apnée du sommeil légère

Optez pour une autre option : Orthèse d’avancement mandibulaire (ODM). Cet embout buccal moulé, a été conçu pour s’adapter aux dents et faciliter la respiration.

Par ailleurs, la chirurgie maxillo-faciale pourrait être un moyen pour combattre l’apnée du sommeil. Pour les enfants, il est conseillé de retirer les amygdales, qui sont la cause de la plupart des difficultés respiratoires la nuit.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Sommeil (@sommeil.ph)

Que faut-il retenir sur l’apnée du sommeil ?

Bref, avoir l’apnée du sommeil est généralement synonyme d’éveil, de maux de tête et de fatigue intense. Ce syndrome touche principalement les personnes âgées et les personnes en surpoids, et est particulièrement néfaste pour la qualité de vie. Si vous êtes sujet à une insuffisance cardiaque ou à une hypertension artérielle, cela pourrait en être de même pour votre santé.

En cas d’une légère présence d’apnée, la HAS recommande des mesures d’hygiène et diététiques pour un meilleur bien-être. Enfin, pour traiter l’apnée du sommeil naturellement, pensez à utiliser des compléments végétaux et alimentaires pour aider au sommeil.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis