Arnaud Montebourg tient le gouvernement responsable de l montée du phénomène Zemmour !

Invité sur l’émission « Le Grand Jury » de LCI ce lundi 1er novembre 2021, Arnaud Montebourg s’en est personnellement pris au potentiel candidat Éric Zemmour.

Invité sur l’émission « Le Grand Jury » de LCI ce lundi 1er novembre 2021, Arnaud Montebourg s’en est personnellement pris au potentiel candidat Éric Zemmour. Jugeant scandaleux ses propos, l’ancien socialiste s’étonne du fait que la justice n’a pas encore émis des poursuites à l’encontre du polémiste. Il accuse d’ailleurs le gouvernement de Macron d’avoir contribué à l’essor du personnage.

« Un personnage extrêmement dangereux »

Après Fabien Roussel et Anne Hidalgo, Arnaud Montebourg est le troisième candidat de la gauche à s’attaquer ces derniers jours à Éric Zemmour. Sur LCI, l’ancien ministre du redressement productif n’a pas fait langue du bois. Pour lui, le polémiste n’est qu’un guignol. « Monsieur Zemmour est un personnage extrêmement dangereux. D’abord, il crache sur la Résistance, il réhabilite la milice, et il a même l’intention, paraît-il, d’aller déclarer sa candidature tout près de la tombe du général De Gaulle. », déclare le candidat.

Pour Arnaud Montebourg, le fait de mêler le général De Gaulle à ses discours est une profanation de la part de l’ancien éditorialiste de Figaro. « Je trouve scandaleux que quelqu’un qui réhabilite le Maréchal Pétain, qui a été condamné pour collaboration avec l’ennemi, indignité nationale, confiscation de ses biens, condamné à mort, on en fasse une sorte de héros et qu’on aille le réhabilité sur la tombe du général De Gaulle, c’est une profanation », s’insurge-t-il.

Selon l’ancien ministre de François Hollande, l’ancien chroniqueur de CNews doit poursuivi par la justice. Pour lui, le fait qu’il soit condamné au par avant n’exclut pas qu’il soit poursuivi à nouveau. « La justice ne se prononce que sur un propos, à chaque fois qu’il est réitéré, ça s’appelle la récidive, et tout cela, ça mène où ? À l’inéligibilité », défend-il.

« Monsieur Macron a reçu Éric Zemmour »

Dans ses propos sur LCI, Arnaud Montebourg n’a pas épargné Emmanuel Macron dans ses critiques. Pour lui, le gouvernement a contribué énormément à ce phénomène Zemmour. Il s’interroge sur le fait que le polémiste n’est pas inquiété par la justice bien qu’il tienne des discours racistes.

« Pourquoi n’est-il pas poursuivi ? Le garde des Sceaux, que fait-il de ses journées quand il est place Vendôme, avec ses boutons de manchettes ? Il pourrait peut-être signer un jour une demande de poursuite au parquet contre des propos qui sont aujourd’hui des infractions pénales », a insisté le chantre de « made in France ».

Dans ses propos, Arnaud Montebourg déclare qu’Emmanuel Macron aurait rencontré l’éditorialiste. « Monsieur Macron a reçu dernièrement Éric Zemmour, l’a complimenté pour sa vision, comprenant même son point de vue », affirme-t-il. Ce dernier estime que le phénomène Zemmour arrange bien le gouvernement. « C’est une garantie d’assurance-vie de la réélection de Monsieur Macron, qui est de plus en plus difficile », déclare-t-il.

Pour finir, il lance un appel aux Gaullistes. « Si Éric Zemmour venait à Colombey-les-deux-Églises (village dans lequel le général De Gaulle avait installé sa demeure familiale, ndlr) au moment d’annoncer son éventuelle candidature (…), tous ceux qui ont dans leur génétique l’histoire de la France libre devraient aller faire un mur du silence pour faire taire Monsieur Zemmour devant la tombe du Général de Gaulle », lance-t-il.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis