Boris Johnson : son témoignage après avoir lutté pour sa vie contre le COVID19 !

Le Premier Ministre britannique était hospitalisé depuis le 5 avril dernier, révélant au monde la gravité de son état après sa contamination par le Covid-19.

Boris-Johnson

Boris Johnson a pu sortir du St. Thomas Hospital de Londres, à peu près une semaine après y avoir été admis, victime de symptômes d’aggravation suite au nouveau coronavirus COVID-19. L’homme avait même dû passer par les soins intensifs, où il avait reçu de l’oxygène afin de pouvoir respirer correctement.

Boris Johnson quitte l’hôpital et remercie les soignants

Après plusieurs jours d’hospitalisation, Boris Johnson a été libéré de l’hôpital, afin de poursuivre sa convalescence dans sa résidence de campagne, c’est en tout cas ce que déclare l’un de ses porte-parole à Downing Street, dans un communiqué publié un peu plus tôt dans la journée. Également, sur les conseils de son équipe médicale, l’homme politique ne retournera pas tout de suite au travail, et prendra quelques jours pour lui. Dans un message vidéo partagé sur son compte Twitter officiel, Johnson a également remercié le personnel de St Thomas (et de tout le NHS) pour lui avoir sauvé la vie.

« J’ai aujourd’hui quitté l’hôpital après une semaine au cours de laquelle le NHS m’a sauvé la vie, sans aucun doute. Il est difficile de trouver les mots pour exprimer ce que je leur dois, mais avant d’en arriver là, je tiens à remercier tout le monde, dans tout le Royaume-Uni, pour l’effort et le sacrifice que vous avez faits et que vous faites encore. »

La fiancée de Boris Johnson, Carrie Symonds, enceinte de leur premier enfant et souffrant aussi de légers symptômes du COVID-19, a également exprimé sa gratitude sur Twitter.

L’hospitalisation du Premier ministre britannique avait choqué le monde

Johnson avait révélé pour la première fois qu’il avait contracté le virus le 27 mars dernier, lorsqu’il a tweeté avoir été testé positif pour le coronavirus, suite au développement de symptômes bénins.

  • Le Premier ministre britannique avait été isolé pendant 9 jours dans son appartement de Downing Street.
  • Finalement, après l’aggravation de son état, son porte-parole avait communiqué son transfert au St Thomas Hospital le 6 avril.
  • Un peu plus tard dans la même journée, le monde apprenait que l’homme politique avait également été placé sous assistance respiratoire en soins intensifs.

https://www.instagram.com/p/CDCMD2pguKr/?utm_source=ig_web_copy_link

Pendant son absence, c’est le ministre des Affaires étrangères qui avait pris le relais, pour les principales réunions du gouvernement. Le Royaume-Uni fait face actuellement à une terrible épidémie, avec à ce jour plus de 80 000 cas confirmés et près de 10 000 décès.