Covid-19, face à la flambée des cas en Europe que doit craindre la France ?

L’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Europe est de plus en plus préoccupante. De nombreux pays sont confrontés à une augmentation de cas de coronavirus et, l’OMS a tiré la sonnette d’alarme.

L’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Europe est de plus en plus préoccupante. De nombreux pays sont confrontés à une augmentation de cas de coronavirus et, l’OMS a tiré la sonnette d’alarme. Face à cette flambée de cas, la France doit-elle s’inquiéter ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par World Health Organization (@who)

La cinquième vague épidémique : la France doit-elle s’inquiéter ?

Plusieurs pays ayant des taux de vaccination plus grand, font également face à une augmentation. C’est surtout le cas au Royaume-Uni : ce phénomène est dû à l’annulation des mesures d’assainissement cet été et à la circulation de la sous-variante Delta AY4.2.

La Hollande a également décidé d’annuler les mesures sanitaires cet été. Le nombre de contaminations dans ce pays est en augmentation, et le gouvernement a décidé de réintroduire les masques dans les lieux publics, d’étendre le laissez-passer sanitaires ou encore de rétablir la distanciation sociale.

En France, l’incidence est également en augmentation. Doit-on s’inquiéter ? Philippe Froguel, généticien au CHU de Lille, a déclaré sur RMC le 5 novembre : « la situation est tellement différente entre la Russie et la France, où des milliers de personnes meurent chaque jour ». Il a expliqué qu’en raison du taux de vaccination élevé, « le nombre de cas a augmenté. Mais le nombre de personnes venant à l’hôpital ou le nombre de décès n’a pas augmenté de manière significative ».

Quelle est la solution pour éviter l’épidémie en France ?

Quelle peut être la solution pour éviter une montée de l’épidémie en France ? La troisième dose, comme l’a précisément notifié le Dr Jean-Pierre Thierry au LCI. Selon le point épidémiologie du ministère de la Santé publique du 4 novembre, actuellement, 19,8 % des personnes de 65 ans et plus ont eu un vaccin de rappel. Le maintien des mesures de restriction est aussi important pour éviter la cinquième vague de Covid-19 en France. Cependant, la vigilance demeure plus que jamais de mise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par World Health Organization (@who)

Covid-19 : les pays de l’Est constamment menacé par l’épidémie

Si le nombre de contaminations de coronavirus dans ces pays est en augmentation, c’est à cause du faible taux de vaccination. « Les lieux où la couverture vaccinale est très basse, dans plusieurs pays baltes, en Europe centrale et orientale, les taux d’hospitalisation sont de plus en plus élevés », a déclaré Hans Kruger.

Selon la plateforme mondiale de données, en Russie, seuls 33% des résidents ont un plan de vaccination complet. Environ 24 % de la population bulgare a été vaccinée, contre 18 % en Ukraine.

Résultat : En Russie, le record de personnes affectées est donc franchi : selon la plateforme Graphics Reuters, près de 40 000 personnes touchées par le Covid-19 sont détectés chaque jour. Le nombre de morts par jour augmente également, avec 1 157 décès chaque jour. L’Ukraine a aussi été touchée par la flambée de contamination, avec près de 22 000 infections à coronavirus chaque jour. La Roumanie et la Bulgarie ne sont pas non plus exclues : le nombre de nouveaux cas est également en augmentation dans ces pays.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis