Covid-19 : l’Argentine allège ses restrictions sanitaires !

La situation liée à la crise sanitaire de la Covid-19 semble s’améliorer dans certains pays. L’Argentine annonce qu’elle ouvrira progressivement ses frontières touristiques internationales aux pays voisins à partir du 1er octobre. Ensuite à tous les touristes internationaux à partir du 1er novembre 2021.

La situation liée à la crise sanitaire de la Covid-19 semble s’améliorer dans certains pays. L’Argentine annonce qu’elle ouvrira progressivement ses frontières touristiques internationales aux pays voisins à partir du 1er octobre. Ensuite à tous les touristes internationaux à partir du 1er novembre 2021.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Agenda Sur (@agendasurnoticias)

L’Argentine assouplit les restrictions sanitaires

Le président argentin Alberto Fernández a publié ce vendredi que les mesures de quarantaine et de distanciation sociales préventives seront allégées jusqu’au 8 novembre. Cette levée des restrictions concerne la zone métropolitaine de Buenos Aires (AMBA) et 8 provinces.

Il s’agit des provinces tels que : Santa Fe, Cordoba, San Luis, Mendoza, Neuquen, Rio Negro et Tucuman. Certaines villes et provinces des régions du Chaco, Chubut, La Rioja, Salta, Santa Cruz, Santiago delEstero et Tierra del Fuego ont également été touchées par ces mesures.

Le 24 septembre 2021, compte tenu de la baisse continue du nombre de cas de Covid-19 en Argentine, le ministre de la Santé et le directeur du bureau du gouvernement ont évoqué un ensemble de mesures pour rouvrir et réactiver l’industrie du tourisme international :

Par ailleurs, les parcs nationaux de Lanin, Los Alces et NahuelHuapi dans la zone des lacs de Patagonie en Argentine ont été partiellement rouverts aux résidents locaux uniquement, avec une obligation pour eux, de respecter les règles d’assainissement strictes et accueillir un nombre très limité de touristes.

Des habitudes à ne plus abandonner

Malgré la levée des restrictions, les mesures barrières restent d’actualité :

  • Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon ou à base d’une solution hydro alcoolique est toujours en vigueur pour éviter toute contamination ou transmissions ;
  • Désinfecter constamment les lieux de travail (utiliser des produits à base d’eau de Javel) ;
  • Utiliser des serviettes en papier jetables ;
  • Ne pas se serrer la main et éviter les câlins…

 

View this post on Instagram

 

A post shared by 7600online.com (@7600online)

Situation du Covid-19 dans le reste de l’Amérique latine

Fin mars, le Venezuela a lancé une campagne de vaccination contre le coronavirus virus.

Le pays réservait auparavant 14 000 à 2,4 millions de doses de vaccins aux pays les plus pauvres via le programme Covax de l’Organisation mondiale de la santé.

Cependant, en raison des problèmes de dette du Venezuela avec l’Organisation mondiale de la santé, aucun de ces vaccins n’est arrivé, et le président Nicolas Maduro travaille depuis des semaines à débloquer des fonds gelés afin de résoudre le différend.

Dans le cas du Pérou, ce sont près de 12 000 infections à coronavirus qui ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures, ce qui est le nombre quotidien le plus élevé en 12 mois depuis l’épidémie. Selon les autorités, 40% de la population infectées enregistrée à Lima, ces derniers mois, sont causée par une variante du coronavirus au Brésil. Si rien n’est fait, cette fâcheuse situation n’ira que de mal en pire.

Faire vacciner environ 24,5 millions sur une population totale de 32 millions d’ici fin 2021 est l’ultime objectif du gouvernement. En outre, un confinement global a été annoncé par les autorités lors de la Semaine Sainte dans l’espoir de faire baisser un peu les cas de contamination inquiétants.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis