Covid-19 : nette augmentation du taux d’incidence sur les personnes du troisième âge !

En cette période, les variantes Delta se propagent plus activement. Et, le niveau d’incidence augmente chez les personnes du troisième âge.

En cette période, les variantes Delta se propagent plus activement. Et, le niveau d’incidence augmente chez les personnes du troisième âge. La troisième vaccination est donc très nécessaire pour ce groupe à haut risque.

Nette augmentation du taux d’incidence sur les personnes du troisième âge

Avec le démarrage des activités de vaccination contre la grippe et le retard pris par la troisième dose de vaccination contre le Covid-19 (à ce jour, seuls 2 millions des 6 millions de personnes éligibles ont reçu la troisième dose). Les responsables sanitaires s’inquiètent de la multiplication du taux d’infection chez les personnes du troisième âge.

Le dernier bulletin épidémiologique du ministère français de la santé publique montre que l’incidence est en augmentation, en particulier pour les personnes âgées de 60 à 89 ans. De même, le nombre d’hospitalisations dans certains départements de France est en augmentation. On remarque également une augmentation de la proportion de personnes âgées dans les cas de contact. Ainsi, plus de 17 % des personnes contaminées ont plus de 65 ans. La variante Delta est toujours en prédominance sur le territoire.

Au cours de la semaine du 11 au 17 octobre, le nombre de personnes testées positives (première fois sur 60 jours) pour 100 000 personnes a augmenté, avec une moyenne de 48 nouveaux cas pour 100 000 personnes. Cependant, « la plus forte croissance a été observée chez les personnes ayant un âge avancé entre 80-89 ans (+33 %), 70-79 ans (+33%) et 60-69 ans (+30%) », notifie le récent bulletin épidémiologique.

Covid : L’importance de renforcer la dose

Chez les personnes de plus de 65 ans, la couverture du rappel vaccinal est encore faible. Actuellement, elle est à 13,7% (47% en Ehpad). Par conséquent, le gouvernement a lancé un appel au rappel, en début de semaine et a reçu le soutien du professeur Alain Fischer, président du comité directeur de la stratégie vaccinale.

Hier, il a été lancé un avertissement sur les risques encourus par les individus vulnérables cet hiver. Contre le coronavirus et la grippe, « il est très important de se protéger pour éviter d’être confronté à deux formes potentielles de pneumonie sévère » a-t-il affirmé. Les individus de plus de 65 ans infectées par le Covid-19 ou la grippe sont très susceptibles d’avoir des complications.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mediapart (@mediapart)

Avantages de la double vaccination Covid + grippe

Afin d’inciter les personnes âgées à faire cette double injection, la démarche a été simplifiée. La vaccination de Pfizer-BioNTech peut être effectuée par les agents de la santé, les infirmières et les pharmacies de la ville, ainsi que la vaccination contre la grippe.

En effet, les sérums pourraient être injectés dans la même journée (un pour chaque bras) sans aucun risque. La seule condition est d’être une personne ayant déjà reçu la dernière injection contre le coronavirus. Plus de sept millions d’individu âgées se voient déjà concernés. Ils sont donc invités à contacter rapidement leur médecin pour les vaccinations.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis