Crise sanitaire en France : que faut-il retenir de la journée du mercredi 22 septembre 2021 ?

Après des mois de juillet et d’août agités, le mois de septembre semble définitivement marquer le recul de la pandémie de la Covid-19. Une avancée notable en baisse de chiffre qui permet de ne plus craindre de si tôt l’arrivée d’une cinquième vague.

Après des mois de juillet et d’août agités, le mois de septembre semble définitivement marquer le recul de la pandémie de la Covid-19. Une avancée notable en baisse de chiffre qui permet de ne plus craindre de si tôt l’arrivée d’une cinquième vague. L’analyse des statistiques publiées pour le compte de la journée du 22 septembre par Santé publique France permet de confirmer une nouvelle fois cette tendance.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Gaby A.T (@gaby.gabouh)

La moyenne des 07 derniers jours passe à moins de 6500 cas de la Covid-19 à l’issue du 22 septembre

C’est la grande nouvelle qui a l’air de ravir l’ensemble des professionnels de la santé par rapport à l’éradication progressive de la Covid-19. En effet, Santé publique France a recensé pour le compte de la journée précédente 6794 nouveaux cas de coronavirus. Une baisse de plus de 1000 cas lorsqu’on la compare aux chiffres enregistrés avant-hier et une diminution générale de plus de 2000 cas observés en une semaine.

La moyenne de nouvelles personnes atteintes de la Covid-19 passe donc ces 07 derniers jours à 6413 cas. C’est un réel motif de satisfaction lorsqu’on se remémore qu’il y a encore quelques semaines, le virus atteignait une moyenne de plus de 11 000 nouvelles contaminations quotidiennes.

Cette diminution des nouveaux cas a aussi pour effet de faire chuter la proportion d’incidence du virus en France. Il est aujourd’hui de 72,82 cas pour 100 000 habitants. En plus de ces données, on constate également de réelles améliorations liées au nombre d’admissions de patients en salle de réanimation et au nombre de décès.

La mortalité et la gravité du virus également en chute libre

Pour le bilan publié par Santé publique France pour le compte de la journée d’hier, on dénombre 68 nouvelles admissions en salles de réanimation dans les hôpitaux de France. C’est deux fois moins que le total enregistré le jour précédent.

Concernant les décès, on comptabilise 59 nouvelles personnes qui ont succombé au virus. Cela fait passer le nombre total de décès depuis le début de la pandémie à 116 309 morts. Le seul point de positif à retenir à ce niveau est que la France a réussi depuis quelques jours à descendre de la barre des 100 morts journaliers liés à la Covid-19.

Une situation sanitaire moins pesante pour les hôpitaux et Ehpad de France

Hier mercredi 22 septembre 2021, la pandémie du coronavirus a donc encore perdu du terrain dans l’hexagone. De quoi soulager un tant soit peu le personnel soignant qui a dû faire face à 04 vagues meurtrières sévères liées à la pandémie en moins de deux ans.

C’est ainsi que ces dernières 24 heures, on comptabilise 8414 personnes hospitalisées dans les services de santé de l’hexagone. Comparé au jour d’avant par exemple, ça fait un écart de 180 personnes en moins. Cela s’explique également par une baisse des nouvelles admissions de patients dans les hôpitaux qui est passée à 361 admissions alors qu’ils étaient un peu plus de 500 la veille.

Du côté des Ehpad, cadre très sensible aux premières heures de la pandémie en raison de l’âge avancé de ses pensionnaires, l’apaisement est également au rendez-vous.

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis