CRITIQUE : Inglourious Basterds

Dans une France occupée par les Nazis, Tarantino nous comte l’histoire des Bâtards

L’histoire prend place durant la Seconde Guerre Mondiale au beau milieu de la France occupée par les Allemands. Comme tout le monde le sait, les Nazis ont fait des choses pas jolies jolies … Et ben des Juifs ont décidés de faire la même, mais en différent …

En effet, la bande des Bâtards est un regroupement de Juifs (soldats …) qui ont envie de buter des Nazis sans pitié. C’est le lieutenant Aldo Raine (Brad Pitt) qui dirige cette escouade et leur but n’est pas seulement de tuer des Nazis, c’est aussi faire passer un message à tous les soldats du Reich : les Bâtards sont là et ils vont tous les tuer ! Afin de « marquer le coup », les soldats sont tués sans sommation, torturés et scalpés !

Et c’est là que prend tout l’intérêt du film : la boucherie perpétrée par les Nazis est de très belle manière répercutée. Les Nazis ont donc peur et même tonton Adolf ne veut pas entendre le mot « Bâtards ». Leur réputation fait donc le tour de la France parmi les troupes.

Cependant, le film ne s’axe pas trop sur ce groupe car on suit une toute autre histoire : celle de Shosanna (dites « Chochanna »). Cette demoiselle, incarnée par la Française Mélanie Laurent, est une Juive dont les parents ont été tués devant ses yeux. Plusieurs années après ce drame, alors que les Bâtards font mumuse avec des têtes de Nazis, Shosanna (ou Emmanuelle, son faux prénom) est devenue gérante d’un cinéma.

Un événement spécial va faire rejoindre les deux groupes. En effet Goebbels, ministre de la propagande, veut projeter un film relatant les exploits d’un soldat qui en a tué des dizaines. Cet héros rencontra Shosanna un soir et tomba amoureux, il poussa alors Goebbels à organiser le film dans le cinéma de sa bien-aimée. C’est alors que Shosanna eu une brillante idée : faire brûler son cinéma et donc tuer tous les méchants pas beaux ! En même temps les Bâtards s’étaient infiltrés pour faire la même chose mais aucun des deux groupes ne se connaissait, ça part donc en vrille.

Le film est donc parsemé d’actions et de scènes de dialogues longues à la Tarantino. On peut regretter que le film passe beaucoup à travers l’histoire des Bâtards mais c’est quand même superbement filmé et scénarisé. Les deux histoires se rejoignent parfaitement et les situations deviennent de plus en plus débiles et hilarantes. C’est tellement bon que c’est difficile de le décrire …

Note : 9/10.

  1. NozgardeTout simplement énorme, Tarantino m’a vraiment bluffé. Je ne sais pas ce que donne le film en version française mais en version originale, c’est une vraie tuerie dans tous les sens du terme. C’est sanglant, comique, rafraichissant et divertissant. D’autant plus que Tarantinon prend ses aises avec l’histoire et n’hésite pas à la changer afin de rendre son film encore plus singulier.
  2. ZhykosSi je dois dire qu’une seule chose c’est : « Allez le voir en version originale ». On passe du français, anglais, allemand et italien durant tout le film et c’est ça qui donne le charme. Je pense que si nous l’avions vu en français, nous aurions beaucoup moins aimé.. Le peu de scènes avec les Bâtards sont à savourer tellement le jeu d’acteur est énorme. Les phases avec Shosanne sont moins bien mais le final est détonant. A voir !