Discours d’Emmanuel Macron sur le coronavirus et les réformes, que doit attendre la France ?

Le chef de l’État va s’adresser au peuple français le 9 novembre 2021, a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Le chef de l’État va s’adresser au peuple français le 9 novembre 2021, a annoncé le porte-parole du gouvernement. Après environ deux mois sans allocutions, Emmanuel Macron abordera les questions inquiétantes de l’heure, dont l’avancée de la situation sanitaire, les dernières réformes conduites dans le pays et peut-être la campagne présidentielle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

L’état des lieux de covid-19, l’essentiel du discours

Avec un regain de l’épidémie du coronavirus qui se confirme en France, Emmanuel Macron ne manquera pas de rappeler la nécessité d’observer les gestes barrières au moment où un relâchement dans leur application est observé.

« Très prochainement, le président de la République prendre à nouveau la parole, pour faire un point sur la situation sanitaire, mais également sur la reprise économique, sur les réformes qui sont conduites dans notre pays et sur l’ensemble des sujets qui le traverse », a indiqué le porte-parole du gouvernement savoir Gabriel Attal lors d’un point presse.

De sources gouvernementales, l’allocution sera livrée à 20h, certainement dans la foulée du conseil de défense sanitaire. Elle s’apparentera au modèle du discours de 12 juillet au cours duquel le chef de l’état avait notamment annoncé l’extension du pass sanitaire.

Il se posera sans doute la question du conditionnement du pass sanitaire à une troisième dose de vaccin, devenu le cheval de bataille du gouvernement. En déplacement vendredi à Montpellier, le Premier ministre Jean Castex a confié à l’AFP que l’exécutif réfléchissait à cette piste « sans doute plus que la piste de la vaccination obligatoire pour les plus de 65 ans », promettant une « réponse bientôt ».

En réalité, la France est en avance sur nombre de ses voisins avec près de 75% de sa population déjà complètement vaccinée. Mais la cadence de l’été est retombée. Jeudi, l’agence nationale de santé publique faisait état de 9.502 nouveaux cas et d’un taux de positivité de 2,2% sur les sept derniers jours. Une semaine auparavant ce taux, qui mesure la proportion de cas parmi les personnes testées, n’était que de 1,8%.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

La campagne présidentielle en ligne de mire ?

Le chef de l’état ne manquera pas l’occasion d’aborder d’autres questions, une fois celle sanitaire conclue. A l’approche de la présidentielle de 2022, le sujet de la campagne présidentielle et un retour possible sur la candidature du chef de l’étant non encore officialisée est dans toutes les têtes.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que les questions de relance économique, ainsi que les reformes conduites dans le pays, sans davantage de précisions seront abordées. Emmanuel Macron défendra-t-il la reforme sur l’assurance-chômage ? Se penchera-t-il sur celle des retraites ? Ou en annoncera-t-il de nouvelles ? Le soir du mardi 9 novembre édifiera davantage l’opinion.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis