François Hollande est pressenti à 2% pour la présidentielle de 2022 selon un sondage ! 

L’ex-chef de l’état s’est lancé depuis peu dans une tournée promotionnelle pour son nouveau livre. Moqué pendant longtemps pour ses scores minables dans les sondages avant la présidentielle de 2022, François Hollande s’identifie à nouveau au bas de l’échelle.

L’ex-chef de l’état s’est lancé depuis peu dans une tournée promotionnelle pour son nouveau livre. Moqué pendant longtemps pour ses scores minables dans les sondages avant la présidentielle de 2022, François Hollande s’identifie à nouveau au bas de l’échelle. C’est ce que renseigne un sondage secret qui l’a crédité à 2 % des intentions de vote dans le cadre de l’élection présidentielle de 2022.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by François Hollande (@fhollande)

 Un lecteur ne cache pas forcément un électeur

L’enquête d’opinion n’a pas été rendue publique pour des raisons méthodologiques. En effet, juger la capacité électorale d’un ancien président qui plus est n’a pas manifesté d’intention ou d’indice quant à une éventuelle candidature est à polémique au regard de la commission des sondages, l’instance ayant à charge la régulation des études d’opinion.

En tournée promotionnelle pour son dernier livre « Affronter » l’ancien président de la République maintient une certaine ambigüité autour de ses ambitions présidentielles. Au micro de Le parisien le 19 octobre passé, il s’était réservé le droit de clarifier s’il se présenterait ou non en 2022.

Bien que son avant-dernier livre se soit écoulé à quelque 200 000 exemplaires selon son éditeur, un lecteur ne cache pas forcément un électeur. Les résultats du sondage secret sont tellement spectaculaires que de nombreuses figures politiques les font circuler en coulisse en ricanant. Mais une réalité à ne pas négliger : il y a dix ans environ, « Monsieur 3 % » avait brigué la magistrature suprême.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by François Hollande (@fhollande)

Où sont les candidats dans les sondages ?

Pour une première fois depuis 2013, la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen a été donnée absente au second tour pour un sondage. Avec l’avalanche des sondages réalisés tout dernièrement, les experts arrivent néanmoins à dresser une courbe apportant des renseignements sur la fiabilité des candidats et les écarts possibles avec la réalité.

De façon générale, le président sortant et probable candidat à sa succession, Emmanuel Macron maintient la tête du peloton avec en moyenne 24,3 % des opinions jugées et conserve ses chances de se présenter au second tour. L’arrivée sur la scène politique du polémiste Éric Zemmour fragilise la cote de la candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen. Celle-ci est donnée pour 17, 5 % des intentions de vote, alors que le polémiste le talonne avec 16, 3 % des voix.

Xavier Bertrand s’illustre en tête à la droite avec 13,5 % des intentions de vote, devant Valérie Pécresse (10 %) et Michel Barnier (8 %). À gauche, l’insoumis Jean-Luc Mélenchon reste le grand favori avec 8,3 % des intentions de vote, suivi de près par l’écologiste Yannick Jadot (7,8 %) et de la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo (5,2 %).

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis