L’ancien Premier Ministre d’Emmanuel Macron, Edouard Philippe veut créer son propre mouvement politique !

Après avoir disparu des radars depuis son départ de Matignon, Edouard Philippe est annoncé au-devant de la scène politique dans les prochains jours. D’après ses proches, il se projette dans la création d’un mouvement politique.

Edouard Philippe prépare activement son retour au-devant de la scène politique. Depuis sa démission de son poste de Premier ministre le 3 juillet 2020, l’ancien locataire de Matignon se fait plus discret. Certes, il a regagné son mandat de maire du Havre, mais l’homme n’apparait plus au premier plan dans le paysage politique. Edouard Philipe souhaite donc faire parler de lui et le moment semble bien être approprié.

Nous sommes à la veille de la prochaine présidentielle et c’est le moment propice pour tout homme politique de s’afficher. L’objectif de l’apparition de l’ancien jupéiste n’est pas d’annoncer une candidature pour 2022. Selon les sources, l’homme prépare la gestation de son propre mouvement politique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Edouard Philippe (@edouardphilippelh)

Un parti politique pour solidifier son encrage

D’après les confidences de ses proches au journal Parisien, le but principal de la création d’un nouveau parti par l’ancien premier ministre n’est pas de se présenter à la prochaine élection de 2022.

L’objectif de ce mouvement est de permettre à l’ancien locataire de Matignon d’exister sur la scène politique et surtout d’avoir un encrage.

« Ce ne serait pas un think tank, mais un mouvement avec des instances », confie un fidèle du maire de Havre. La même source précise que la nouvelle sera annoncée par l’ancien Premier ministre en octobre dans sa mairie.

Pour 2022, Edouard Philippe a déjà annoncé qu’il soutiendrait Emmanuel Macron pour sa réélection. Cependant, il ne souhaite pas le faire sous la bannière de la République en marche. Mieux, les raisons de la création de ce mouvement vont au-delà de 2022.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Edouard Philippe (@edouardphilippelh)

Edouard Philipe vise déjà l’après-Macron

Le maire du Havre se projette déjà sur 2027. D’après ses proches, « un parti, cela sert à produire des idées et à présenter des candidats ». Cette nouvelle formation sera donc un moyen pour l’ancien Premier ministre de promouvoir son idéologie proche de la droite en attendant 2027.

« Il reste 25 ans de carrière à Edouard Philippe. Si Emmanuel Macron est réélu, le président ne pourra pas briguer un troisième mandat d’affilé. C’est interdit par la Constitution. Cela ouvre le jeu. Edouard Philippe est fondé à se projeter pour la bataille de 2027, ce n’est pas une démarche agressive », a expliqué un ministre influent du gouvernement de Jean Castex.

Il est ainsi clair que l’après-Macron se joue déjà sans que ce dernier n’entame son second mandat. « Pour peser dans le prochain quinquennat, Edouard Philippe aura besoin d’avoir des députés qui le soutiennent, un groupe à l’Assemblée nationale… », a ajouté le même ministre. Ce parti servira ainsi de base pour l’ancien jupéiste afin d’avoir une marge de manœuvre pendant le probable second quinquennat d’Emmanuel Macron. Certains marcheurs le positionnent déjà au perchoir à l’issue des prochaines législatives. Un scénario qui sans doute ne fait pas l’affaire de l’actuel président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis