Laurence Boccolini raconte son mauvais souvenir lors de son passage dans l’émission de Laurent Ruquier !

Ce lundi 14 Septembre 2020, Laurence Boccolini est revenue sur sa participation dans On n’est pas couché, sur France 2. Un passage qui a traumatisé l’animatrice…

Laurence Boccolini
Source : capture Instagram @lolobocco

Invitée à l’antenne de Sud Radio, Laurence Boccolini s’est confiée sur ce qui a été pour elle, sa pire expérience télévisuelle. Cela s’est passé en 2008, et c’était dans l’émission télévisée On n’est pas couché. Venue présenter un livre, elle en est ressortie brisée !

Un terrible moment qui continue de hanter Laurence Boccolini

Celle qui a présenté pendant des années le jeu télévisé Money Drop sur TF1, Laurence Boccolini était l’invitée de Sud Radio ce lundi. Lors de son passage, un témoignage de l’animatrice a particulièrement retenu l’attention des auditeurs.

https://www.instagram.com/p/CFIbXYKIKuo/

En effet en 2008, elle a sorti un livre qu’elle a été invitée à présenter dans On n’est pas couché, une émission télévisée animée par Laurent Ruquier. L’ouvrage de Laurence Boccolini est intitulé « Puisque les cigognes ont perdu mon adresse ». Le livre parlait de son désir d’enfant, qu’elle n’avait pu réaliser à l’époque.

Pendant l’émission, les critiques reçues par l’animatrice ont été si violentes, qu’elle a coulé des larmes sur le plateau, dans l’indifférence générale des personnes présentes. Laurence Boccolini affirme s’être fait laminer sur le plateau.

A la question du journaliste Gilles Ganzmann de Sud Radio de savoir ce qu’il se passe ensuite : « Et après on passe un coup de fil ? On fait quoi ? On pleure ? », Laurence Boccolini répond qu’elle a pleuré et continue de pleurer encore aujourd’hui sur ce qui s’est passé. Cependant, elle confie que personne ne l’a appelé par la suite, et qu’elle non plus d’ailleurs.

L’écrivaine explique qu’elle n’était pas du tout en état de réagir à ce qui lui arrivait devant des millions de téléspectateurs aussi : « Vous vous dites qu’on va vous appeler et qu’on va s’excuser parce que c’est quand même grave ce qui vous arrive. Et puis j’ai eu tendance à mettre un chapeau au-dessus, c’est-à-dire que j’ai reçu des centaines de messages de gens connus, pas connus… qui m’ont appelé en me disant ‘On était fasciné par l’horreur de ce qui se passait’ ».

Un traumatisme qui ressurgit des années plus tard

Malgré qu’elle ait décidé d’ignorer ce terrible moment, et d’essayer de se convaincre qu’elle n’a pas souffert ce jour-là, Laurence Boccolini avoue qu’elle a fini par se rendre compte que cela a été un véritable traumatisme pour elle. Aussi, elle confie que si une situation pareille se présentait encore maintenant, elle n’allait pas se laisser faire.

D’après les propos de l’animatrice qui apparemment, s’en veut aussi de ne pas avoir réagi : « Je me lèverais, je m’en irais, je ne me laisserais pas défoncer comme ça. Parce que c’est ce que j’ai laissé faire. Je ne me suis pas respectée ce soir-là ».

Il faut dire que les chroniqueurs de l’émission On n’est pas couché, ont été particulièrement violents dans leurs critiques. L’un d’entre eux, Éric Naulleau, qui intervient aujourd’hui sur C8 dans Balance ton post, a même trouvé que Laurence Boccolini exposait sa vie intime. D’après lui : « Il n’y a plus de vie privée, plus de zone d’ombre. Ça m’a embarrassé. Vous en rajoutez tellement dans le pathos que je trouve ça de mauvais goût. J’ai été choqué ».

Des propos que Laurence Boccolini ne peut oublier, sur un ouvrage dans lequel elle se confie sur son désir de maternité, alors qu’elle était mariée depuis 4 ans et était âgée de 45 ans à l’époque.

https://www.instagram.com/p/CEkNhVcKRLw/

Pour en rajouter une couche à tout ce qu’elle subissait déjà sur ce plateau, l’animatrice dit avoir entendu des propos choquants de la part de la productrice de l’émission Catherine Barma. Cette dernière voulait apparemment exposer en gros plan les larmes de Laurence Boccolini. C’est ainsi que l’écrivaine l’a entendu dire : « Rapproche-toi d’elle, elle chiale ».

Quelqu’un lui a alors tendu une boîte de Kleenex, et malgré ses efforts pour ne pas s’effondrer, elle n’est pas parvenue à se retenir : « je me disais ‘Ne pleure pas, ne pleure pas, tu n’as jamais pleuré à la télé, il ne faut pas pleurer’. Mais ça sortait tout seul ».

Encore aujourd’hui, Laurence Boccolini assure ne pas vraiment comprendre ce qui s’est passé ce soir-là. Elle venait juste présenter un livre où elle partage son expérience, et cela tourne au pugilat.

Si l’animatrice souffre encore de ce moment terrible, son désir d’enfant a quand même été comblé par la petite Willow qu’elle a fini par adopter avec son mari en 2013.


Avatar

Jennifer Lunton

Passionnée par les mots, j’ai un grand plaisir à partager toutes mes découvertes. Soif de connaissances, je rédige sur tous les sujets pour mon plus grand bonheur. Retrouvez alors tous mes articles au plus vite !