Le match à distance de Marine Le Pen et Eric Zemmour : que gagne réellement la France ?

La présidentielle de 2022 revêt un caractère particulier. Au-delà de la bataille qui s’annonce rude entre les différentes obédiences politiques, deux candidats de l’extrême droite se livrent un duel à distance sur le terrain.

La présidentielle de 2022 revêt un caractère particulier. Au-delà de la bataille qui s’annonce rude entre les différentes obédiences politiques, deux candidats de l’extrême droite se livrent un duel à distance sur le terrain. Il s’agit de Marine Le Pen et d’Éric Zemmour. De cette bataille entre les deux personnalités, on s’interroge sur ce que gagne réellement la France ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Convergence sur les constats, divergence sur les approches de solution

Bien qu’ils soient du même bord politique, Marine Le Pen et Eric Zemmour ne développent pas les mêmes idées. Pourtant dans leurs discours, les deux personnages font le même diagnostic sur les différents maux qui minent la société française. Que ce soit sur l’immigration, sur le nucléaire ou encore sur le chômage, les deux candidats s’accordent sur les mêmes causes.

Sur l’immigration, ils désapprouvent la politique d’Emmanuel Macron. Pour eux, le flux migratoire est en grande partie la cause de l’insécurité grandissante observée en France. De même, ils affirment que cette politique migratoire est à la base de la hausse du taux de chômage en France. Cependant, concernant les approches de solutions pour réguler ce phénomène, les deux candidats développent des idées différentes.

Sur le sujet, Marine Le Pen propose une solution complète qui abordera tous les aspects du phénomène. Elle compte même organiser un référendum sur un projet de loi « citoyenneté-identité-immigration » afin de laisser choix aux Français de décider. Dans ce projet, elle propose 18 articles qui refondent totalement les droits d’étrangers. Pour elle, les Français restent la priorité dans tous les avantages.

En revanche, sur le même sujet, Eric Zemmour veut arrêter purement et simplement l’immigration, qu’elle soit légale ou illégale. Mieux, il ramène un nouveau concept dans le débat. Ce qu’il appelle « assimilation ». Elle veut promouvoir la francisation des prénoms de tous ceux qui vivent sur le sol français.

Certes, l’immigration est un phénomène qui inquiète les Français. Cependant, les solutions proposées par la candidate du RN et le polémiste, potentiel candidat, sont-elles les meilleures ? De toute évidence, la majorité du peuple français est pour une régulation de ce secteur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Deux stratégies politiques opposées

Au-delà de leurs projets de société, Marine Le Pen et Eric Zemmour emploient deux stratégies politiques différentes pour gagner plus d’électeurs. Au moment où la candidate du Rassemblement National poursuit dans son schéma classique « ni la droite ni la gauche », le polémiste s’illustre par une nouvelle méthode. Eric Zemmour lui évolue de l’extrême droite vers la droite et casse ainsi la ligne rouge imposée par Jacques Chirac. Pour rappel, l’ancien président de la République avait refusé toute alliance entre la droite et l’extrême droite.

En comparant les deux stratégies, on se rend compte que celle d’Éric Zemmour marche bien plus que le schéma traditionnel de Marine Le Pen. Certes, il reste moins populaire à l’extrême droite que Marine Le Pen. Cependant, il est sur une dynamique qui le met au même pied d’égalité avec la candidate du RN. Selon un dernier sondage de l’Institut Harris pour Challenges, les deux sont au coude à coude à 16 % pour le premier tour de la prochaine présidentielle.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis