Les cinq candidats des Républicains disposent de tous les parrainages pour aller aux élections !

Afin de participer au prochain congrès des Républicains du 4 décembre, 5 candidats sur 6 ont déposé leur parrainage. Une formalité que doit remplir chaque prétendant avant de voir sa candidature validée. À quoi s’attendre pour la suite du processus ?

Afin de participer au prochain congrès des Républicains du 4 décembre, 5 candidats sur 6 ont déposé leur parrainage. Une formalité que doit remplir chaque prétendant avant de voir sa candidature validée. À quoi s’attendre pour la suite du processus ?

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Valérie Pécresse (@vpecresse)

La course aux chiffres

Les candidats à la candidature de droite viennent de passer un cap dans leur ambition de représenter la droite pour la prochaine présidentielle. Sur les 6 candidats en lice, 5 ont pu réunir le parrainage nécessaire exigé par la direction du Parti. En effet, au nombre des conditions à remplir pour voir sa candidature accepter, il existe une liste de 250 parrainages que chaque candidat doit fournir. Les parrainages doivent couvrir 30 départements. De plus, aucun département ne doit peser pas plus de 10 % des du nombre total des parrainages.

Valérie Pécresse, Michel Barnier, Xavier Bertrand, Éric Ciotti et Phillipe Juvin sont ceux qui ont réussi à répondre à cette exigence dans les délais fixés. Cette étape est également l’occasion pour les candidats de monter leur poids en réunissant le plus grand nombre possible de parrainages. Valérie Pécresse a été la candidate à déposer en première position sa liste de parrainage le 18 octobre. Son équipe assure avoir réuni plus de 250 signatures. Cependant, elle dit ne pas être dans cette guerre de chiffre.

Xavier Bertrand a déposé sa liste le 27 octobre. Son entourage confie avoir réuni plus de 500 signatures issues de 30 départements comme exige l’instance d’organisation de ce congrès. Le 29 octobre, c’est le tour du médecin Philippe Juvin, dont on ne vendait pas cher sa peau. Avec 270 parrainages, l’urgentiste s’en est bien sorti. Michel Barnier est le candidat qui a fait parler ses chiffres. Ses proches affirment avoir déposé 702 parrainages provenant de 80 départements. Eric Ciotti ferme cette étape ce 2 novembre avec 400 parrainages déposés.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Philippe Juvin (@philippe.juvin)

Denis Payre dépose un recours

Parmi les candidats annoncés, seul Denis Payre n’a pas réussi à rassembler le nombre de parrainages exigé. Jusqu’à ce 2 novembre qui est la date butoir, l’entrepreneur ne dispose que d’une trentaine de parrainages. Ce qui est loin des 250 signatures demandées. Cette situation est déjà prévisible vu le manque de charisme du président du parti politique Nous citoyens ! Moins visible sur le terrain que les autres, la candidature deb Denis Payre emballait peu d’élus.

Cependant, l’homme attribue son échec aux dirigeants de LR. Pour se faire entendre, il annonce déposer ce mardi un recours à la direction du parti ainsi qu’auprès de la commission qui s’occupe des parrainages. « Je vais déposer aujourd’hui [mardi] un recours auprès de la direction du parti Les Républicains parce qu’effectivement les principes démocratiques, l’article 4 des statuts du parti, n’ont pas été respectés », indique-t-il.

L’entrepreneur accuse le bureau politique du parti d’avoir mené contre lui une campagne de dénigrement. « Mon équipe et moi, on a été face à un tir de barrage de la direction des Républicains qui appelait la presse en disant : “Il n’a aucune chance d’avoir ses parrainages” », a-t-il fait savoir sur BFM TV.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis