Les effets du stress prétraumatique en raison du changement climatique !

La santé mentale est devenue une préoccupation majeure depuis quelques années. Le changement climatique est en train de devenir une circonstance aggravante de la situation. C’est un ouvrage récent dans le domaine qui révèle les impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé mentale. La situation est plus grave qu’on ne pouvait l’imaginer.

La santé mentale est devenue une préoccupation majeure depuis quelques années. Le changement climatique est en train de devenir une circonstance aggravante de la situation. C’est un ouvrage récent dans le domaine qui révèle les impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé mentale. La situation est plus grave qu’on ne pouvait l’imaginer.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @notsosecretdiaryofanxiety

Le stress prétraumatique chez plusieurs patients

C’est Sandrine Cabut qui a recueilli les propos du spécialiste Antoine Pelissolo à ce sujet. Selon les propos du spécialiste, il y a un grand problème au niveau de la santé mentale de plusieurs patients.

Une anxiété qui connait une croissance à cause de la peur des bouleversements de la vie. C’est une crainte justifiée par les catastrophes naturelles que subissent plusieurs régions. Ce spécialiste a d’ailleurs proposé un essai de 220 pages sur le problème. L’entretien a passé au peigne fin les contours de l’ouvrage qui se révèle plus scientifique que littéraire.

Tout sur l’ouvrage qui doit réveiller les consciences

Il est écrit par le professeur Antoine Pelissolo et Célie Massini, une interne en psychiatrie. L’ouvrage expose comment les changements climatiques agissent négativement sur la santé mentale de plusieurs personnes. Directement comme indirectement les effets atteignent le mental de milliers de personnes. Il propose également des pistes de sortir pour réduire non seulement les changements climatiques, mais aussi leurs effets sur notre santé.

L’inspiration du psychiatre vient de son cumul d’expériences dans le domaine, mais aussi de sa passion pour les questions environnementales et de santé. Sa collègue avec qui il a écrit l’ouvrage est particulièrement une victime qui a penché ses travaux de thèse sur cette question.

Les témoignages du spécialiste

Il y a plusieurs patients qui viennent en consultation pour des problèmes psychiatriques qui ne sont pas spécifiquement liés à l’environnement. Il arrive souvent de constater dans le temps chez certains que l’environnement en a pour quelque chose. Il y en a tout de même qui viennent spécifiquement signaler des complications dues aux changements climatiques.

On constate chez plusieurs patients : la peur, les troubles de sommeil, l’anxiété, la dépression. Le spécialiste parle d’« éco-anxiété ». Dans la majorité des cas, les patients ne s’en préoccupent pas pour autant.

Ils n’en parlent au spécialiste que lorsque la situation perdure et se complique. Les complications viennent souvent par une accumulation de malaises d’autres origines ; pas toujours environnementales. La pandémie du covid-19 a participé à des complications depuis la crise.

 

Que propose le spécialiste ?

Pour le spécialiste et son collègue, il faut attaquer le mal à la racine. Étant donné que c’est la peur de tout voir se briser un jour qui anime les patients, il faut prévenir les catastrophes. Il faut une prise de conscience individuelle et collective. Chaque personne qui habite la planète doit prendre conscience de son implication dans la lutte contre les pollutions de tout genre. Nous sommes tous coupables et victimes à la fois.

Il faut ensuite éviter le stress aux patients par les fausses alertes qui sont nombreuses sur les réseaux sociaux. Les patients doivent comprendre qu’il faut recourir au spécialiste dès les premiers symptômes et ne pas attendre les complications avant de se faire suivre. Au-delà de la santé mentale, il faut voir les autres problèmes de santé qu’engendre les troubles mentaux.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis