Les infections à éviter pendant la grossesse!

La grossesse, bien que ce soit un moment un peu difficile pour la femme lui donne de la joie. Cette joie vient de l’espérance de voir son bébé un jour. Cette période sensible présente plusieurs risques d’infections. La protection de la mère et du fœtus est indispensable.

 La grossesse, bien que ce soit un moment un peu difficile pour la femme lui donne de la joie. Cette joie vient de l’espérance de voir son bébé un jour. Cette période sensible présente plusieurs risques d’infections. La protection de la mère et du fœtus est indispensable. Voici quelques infections ennemies de la grossesse.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by MA SAGE-FEMME (@masagefemme)

La rubéole

Il est vrai que cette maladie virale n’existe presque plus grâce à la vaccination. Sa rareté ne signifie pas tout de même son inexistence. Elle est connue pour sa gravité surtout pour le fœtus. La mère peut transmettre le virus sans s’en rendre compte. On notera plus tard des malformations à la naissance.

Dans la majorité des cas, l’enfant est victime d’une surdité déjà à la naissance. Heureusement, son vaccin est sur la liste de ceux obligatoires à la naissance. Néanmoins, les femmes peuvent choisir de prévenir toute contamination avant même de concevoir. Il faut juste consulter un médecin.

La varicelle

Pas aussi rare que la première, elle se révèle dangereuse pendant la grossesse. Ici, l’attention doit être permanente. Il n’est pas rare de rencontrer des femmes qui n’ont pas souvenance de leur passé par rapport à la varicelle. C’est l’une des raisons pour lesquelles il faut obligatoirement soumettre les personnes âgées à la vaccination.

Chez les femmes, elle peut créer des malformations chez le fœtus. Le pire qu’il faut craindre est une contamination de l’enfant à la naissance. Les mères même vaccinées doivent éviter tout contact avec des personnes contaminées.

La listériose

L’infection ici est plus facile dans l’alimentation. Les femmes enceintes doivent faire attention à leur alimentation pendant la grossesse. Les crudités sont des risques de même que les produits laitiers. L’agent vecteur de la contamination : listéria peut rapidement traverser le placenta.

Une fois la mère contaminée, la bactérie passera par le sang et se retrouvera dans le placenta. C’est une cause d’avortement ou d’accouchement avant le terme de la grossesse. Ici, la prévention passe plus par une alimentation contrôlée.

La toxoplasmose

Généralement, on pense que la contamination vient des chats. Ce n’est toujours pas le cas. Lorsque le parasite toxoplasma gondi se développe, il n’y a pas de signes apparents chez les personnes. Chez la femme enceinte, c’est une cause de fausse couche.

Parfois, certains enfants naissent sans risques apparents, alors que d’autres présentent des anomalies visuelles ou cérébrales. La disparition progressive de cette infection est due à l’élimination du virus dans le mode de préparation plus moderne : la cuisson et la surgélation.

Le cytomégalovirus

Plus fréquent que tous les autres virus. On n’en parle pas souvent puisqu’il ne devient dangereux que chez la femme enceinte. Certains spécialistes pensent qu’il est souvent une cause de perte de la grossesse. Les cas sont rares, mais existent.

Lorsque la grossesse arrive à terme, l’enfant qui ne présente aucun signe de contamination peut développer très vite une surdité. Selon les statistiques des autorités en charge de la santé publique, il y a en France des milliers de cas chaque année. La contamination est très facile. Pour l’éviter, une hygiène absolue est recommandée.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis