Présidentielle 2022 : Éric Zemmour traite Marine Le Pen de perdante, pour lui, elle ne gagnera jamais !

À l’approche de la présidentielle de 2022, plusieurs candidats se sont déclarés et la lutte se prévoit âpre. Au même moment, d’autres candidats potentiels maintiennent le flou comme le fait Éric Zemmour. Ce dernier en profite pour torpiller la présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen.

Selon Éric Zemmour, Marine Le Pen n’a pas les capacités pour sortir gagnante de la prochaine élection présidentielle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Marie Le Pen est une perdante selon Éric Zemmour

Éric Zemmour, né le 31 août 1958 à Montreuil, est un chroniqueur et polémiste français généralement classé à l’extrême droite de l’échiquier politique français. Il porte une forte ambition d’unir la droite.

Il était l’invité de l’université d’été d’Objectif France, le micro-parti de l’entrepreneur libéral Rafik Smati, le samedi 28 août à Mirabeau (Vaucluse). Il a, à cet effet, profité pour faire passer de nombreux messages.

À cette occasion, le polémiste de CNews n’a pas hésité à égratigner Marine Le Pen (Présidente du Rassemblement national). Selon lui, la candidate aux élections présidentielles ne sera pas capable de remporter l’élection présidentielle 2022 malgré le socle très solide dont elle dispose. Une évidence qui est déjà naturellement faite au RN d’après lui.

En effet, Éric Zemmour, s’est empressé d’évoquer également le rôle participatif de Robert Ménard, dans son intention d’être candidat à la présidentielle 2022.

Éric Zemmour à 7 % d’intention de vote, d’après un sondage

La question portée sur la possibilité pour Éric Zemmour d’allumer le feu de la présidentielle en s’y portant candidat reste pour l’instant sans réponse. Pourtant, d’après le Parisien, un sondage Ipsos, commandé par le parti de Valérie Pécresse, le place à 7 % d’intention de vote.

C’est juste à 1,5 point de plus qu’un sondage IFOP mi-juin. Il faut noter que tout n’est pas encore perdu pour le polémiste. Car son livre « La France n’a pas encore dit, son dernier mot », de même que la promotion de taille qui l’accompagnera pourrait doper les sondages. Le livre fera sa parution le 16 septembre 2021 et sera suivi d’un probable meeting le 18 septembre à Nice.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Robert Ménard (@robert.menard_off)

Le choix de Robert Ménard entre Marine Le Pen et Éric Zemmour

Dans les rangs du RN, l’espoir est toujours porté sur la possibilité pour Marie Le Pen de remporter les élections présidentielles 2022.

En effet, Éric Zemmour a demandé à Robert Ménard, maire de Béziers de le parrainer pour 2022, ce qui semble ne pas porter des fruits. Ceci, car le maire choisit plutôt de soutenir Marie Le Pen.

Une grande déception pour l’éditorialiste du Figaro, qui voyait en ce dernier, un véritable allié. Éric Zemmour, qui n’en revient toujours pas, s’étonne de cette décision du maire, car d’après ces propos, Robert Ménard, l’a incité, encourager et pratiquement supplié d’être candidat à la présidentielle.

Hormis cela, ce dernier lui a fait savoir qu’il était le meilleur, le seul qui était capable de tenir le flambeau. Avec un coup dur pareil, Éric Zemmour ne peut qu’aller chercher ses parrainages ailleurs.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis