Présidentielle 2022 : la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen envisage le recours à l’immigration pour combler le manque de main d’œuvre !

La candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen était ce mercredi en conférence de presse à Mérignac près de Bordeaux. Lors de ses échanges avec les journalistes, certains propos de la candidate déclarée retiennent l’attention.

La candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen était ce mercredi en conférence de presse à Mérignac près de Bordeaux. Lors de ses échanges avec les journalistes, certains propos de la candidate déclarée retiennent l’attention. En cas de pénurie de main d’œuvre en France, Marine Le Pen n’écarte pas la possibilité de faire recours à l’immigration.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

« Je ne suis pas idéologue »

Marine Le Pen devient de plus en plus flexible dans sa politique. En effet, lors de sa conférence ce mercredi, un fait a été soumis à la candidate. Aujourd’hui, les données montrent que Londres souffre d’un manque de chauffeurs routiers. Ce qui contraint le parlement a amendé sa législation sur la politique migratoire. Ainsi, pendant les trois prochains mois, il propose d’octroyer 10 500 visas de travail valables jusqu’à la fin de l’année.

Sur ce cas de figure, il a été demandé à la candidate du RN, la résolution qu’elle prendrait en tant que présidente de France si son pays se retrouve dans une telle situation. Dans sa réponse, Marine Le Pen apparait moins intransigeante. « Je ne suis pas idéologue. […] Donc, si demain, mon pays, la France, avait besoin de faire appel à de l’immigration, soit », répond-elle.

La députée française rappelle qu’elle n’est pas opposée à l’immigration. Cependant, tout ce qu’elle réclame est de mettre de l’ordre. « Mais si demain on a besoin, je n’ai pas de problème avec ça. Il n’y a pas dans mon opposition à l’immigration, je ne sais quelle xénophobie qui ferait que je serais opposée idéologiquement à l’immigration. Mais en l’occurrence, je pense que la France n’est pas du tout, du tout, dans cette situation », a-t-elle affirmé.

Toutefois, elle précise que la France est loin de se retrouver dans un tel cas de figure. Avec « 6 millions de chômeurs et 10 millions de pauvres, la France n’a pas besoin de faire appel à l’immigration et doit, au contraire, mettre en place des solidarités à destination de ses propres compatriotes », déclare Marine Le Pen. Elle affirme que la Grande-Bretagne a un autre problème qui est la conséquence des choix ultra-libéraux qui ont été faits. Des choix qui ont conduit à une baisse des salaires, entrainant une rupture entre l’offre et la demande.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

« Une solution clé en main au problème de l’immigration »

Marine Le Pen fait de l’immigration un sujet phare de sa campagne. Selon elle, ce sujet tient à cœur les Français. À cet effet, elle dit avoir une solution à ce problème. « Ce que nous proposons aux Français, c’est une solution complète. Une solution clé en main au problème de l’immigration, avec méthode, une philosophie et bien sûr un dispositif législatif complet abordant tous les aspects du problème de l’immigration », explique-t-elle.

Dans son projet sur l’immigration, la candidate du RN propose de nombreuses réformes. Cependant, elle insiste que le peuple français aura l’occasion de donner son avis à travers un référendum qui sera organisé sur les réformes qu’elle pense mettre en œuvre.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis