Présidentielle 2022 : selon Xavier Bertrand il y a un vrai risque de guerre civile en France !

Le président des Hauts-de-France était l’invité ce dimanche 19 septembre du « Grand Jury » RTL-LCI-Le Figaro. L’insécurité en France était le sujet au cœur des débats.

Le président des Hauts-de-France était l’invité ce dimanche 19 septembre du « Grand Jury » RTL-LCI-Le Figaro. L’insécurité en France était le sujet au cœur des débats. Un domaine dans lequel le président Emmanuel Macron a échoué selon Xavier Bertrand. Le candidat de la droite évoque même un risque de guerre civile en France.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Xavier Bertrand (@xavier.bertrand)

« Nous avons un président qui n’a jamais pris la mesure de l’insécurité dans notre pays »

Le bilan sécuritaire du quinquennat d’Emmanuel Macron ne semble pas convaincre Xavier Bertrand. Le président des Hauts-de-France dresse un réquisitoire sanglant sur la politique du président de la République dans ce domaine. Dans son intervention sur l’émission « Grand Jury » co-produite par RTL-LCI-Le Figaro, le candidat à la présidentielle qualifie l’insécurité qui règne en France de la terreur.

Selon le président des Hauts-de-France, si le gouvernement d’Emmanuel Macron doit continuer dans le mutisme et dans l’inaction, la France risque de basculer dans une guerre civile. « Vous avez des gangs, des bandes qui se battent avec des kalachnikovs, et ce ne serait pas une guerre civile ? », s’interroge-t-il avant d’affirmer : « Il y a aujourd’hui un vrai risque de guerre civile en France. »

Pour Xavier Bertrand, l’insécurité en France a atteint son paroxysme et c’est une situation que sème la peur au sein des paisibles populations. « Vous avez pendant ce temps-là des gens qui rentrent chez eux en rasant les murs, en baissant la tête, en espérant pouvoir rentrer tranquillement ou que leurs femmes et leurs enfants ne soient pas importuné », a-t-il déclaré. Il regrette aussi certains en disant « nous avons un président qui n’a jamais pris la mesure de l’insécurité dans notre pays et des violences ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Xavier Bertrand (@xavier.bertrand)

Les propositions de Xavier Bertrand sur le plan de la sécurité

Dans une allocution depuis son fief, Saint-Quentin, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy a décrit les grandes lignes de son programme sécuritaire qui tranche avec celui de Emmanuel Macron. Parmi ses propositions, l’ancien député LR souhaite introduite dans la loi une peine de prison minimale pour chaque délit. De même, il déclare vouloir rétablir de courtes peines de prison. Ainsi, pour tout type de délit qui sera commis, de même que pour les récidivistes, une peine de prison sera inévitablement prononcée.

Le président des Hauts-de-France déclare que son projet sécuritaire se résume en trois défis. Son premier objectif sera de s’attaquer au phénomène de banditisme. À cet effet, il fait des propositions sur la délinquance des mineurs. Il promet notamment de ramener la majorité pénale à 15 ans au lieu de 18 ans aujourd’hui. Ce qui voudra dire que toutes les personnes âgées de 15 ans subiront les mêmes peines que les adultes.

Le deuxième défi auquel veut se consacrer Xavier Bertrand est de lutter contre le trafic des stupéfiants. Enfin, le troisième challenge concerne le terrorisme. Un phénomène qu’il considère comme « la guerre de notre génération. » Le candidat promet également de renforcer les polices municipales en effectif et de les doter de plus de moyens.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis