Un remake plutôt réussi pour Final Fantasy VII

Je vous propose une version partielle de l’opus original. Final Fantasy VII Remake traite uniquement de l’aventure dans la ville de Midgar.

L’intrigue de Final Fantasy VII Remake

Les débuts de cet opus reproduisent fidèlement le synopsis du titre phare. Le scénario adopte également la même démarche.

Pour rappel, la compagnie Shinra opère une main mise militaire d’énergétique sur Midgar, une mégalopole. La bataille fait rage entre le Cloud et les éco-terroristes du groupe Avalanche d’une part et Shinra d’autre part.

Les thèmes majeurs concernent les luttes sociales, la lutte des classes, le discours écologiste. Toutefois, Final Fantasy VII Remake fait la différence sur différents points.

 

Des personnages d’une autre dimension

Le développement des personnages fait appel à plus d’humanité, plus de nuances. Cloud est devenu plus maladroit, moins distant.

Barret est toujours aussi crieur mais il promet des scènes intéressantes. Tifa est dans une profondeur précise notamment dans sa relation avec Cloud.

Quant au casting vocal, il propose une VO sans défaut et une VA bien étudiée. La VF gagne en expérience malgré des lacunes.

Elle n’est pas comparable à Final Fantasy XII. Les interactions sont bien agencées.

Les personnages s’adressent quelques piques durant les affrontements.

 

Un point de vue différent pour les autres éléments

Final Fantasy VII Remake propose des personnages plus denses avec un Wedge plus attachant. Quant au récit, il est à la fois palpitant, riche en contenus dans la quête de Midgar.

En ce qui concerne la ville de Midgar, la vie bat son plein. Il est intéressant d’explorer le quotidien des habitants.

Certaines textures s’avèrent un peu trop prévisibles en matière d’environnement. Toutefois, le paysage vaut le coup d’œil, même à partir des bidonvilles.

Un soin plus raffiné sur les personnages

Les détails sont plus fins sur les visages à l’aide d’une modélisation réussie. Les combats de boss sont avantagés avec des scènes certainement cultes et des combats fulgurants.

Quant à la bande son, les nouvelles pistes sont bien intégrées dans l’ensemble. Cela est du au mixage sonore et une diversité adaptée aux morceaux présents à l’écran.

La musique évolue selon le temps. Le jeu est plutôt axé  A – RPG. La jauge ATB se remplit à chaque coup porté.

Quand une part est atteinte, la magie et d’autres capacités sont accessibles. Chaque personnage jouable peut provoquer des coups spéciaux grâce à la touche triangle.

Le style de combat est modifiable pour Cloud avec des attaques performantes. Les matérias sont beaucoup plus simples.

 

Crédit Photo : ctu.fr


Avatar

Charlie Carteus

Ma mère m'a toujours dit : "Charlie, les jeux vidéos, c'est pas la vie !" ... Je suis content de lui dire aujourd’hui qu'elle avait tort. L'actualité Gaming, c'est bien ma vie maintenant, mon travail même ;)