VIDÉO TEST : Dirt 2 sur PS3

Chose promise, chose due, voilà le test de Colin Mc Rae : Dirt 2 sur PS3. Et l’on commence par un erratum de nos dires dans la vidéo car le jeu sort bien le 10 septembre en France et non pas le 11 ou le 12 comme nous le disons. Désolé de cette petite boulette mais que voulez-vous nous ne sommes pas infaillibles. Pour en revenir au jeu et au test en lui-même préparez-vous pour 45 min, allez chercher les chips et le coca et c’est parti pour une session Dirty.

Graphismes :
C’est agréable à l’oeil, les décors et environnements sont variés et franchement bien modélisés. Les véhicules sont extrêmement réalistes et la modélisation est encore meilleur que dans le premier opus. Codemasters nous montre ici qu’après GRID et DIRT premier du nom, ils n’ont rien perdu de leur savoir faire.

Maniabilité :
La prise en main est délicate, parfois difficile à contrôler les véhicules partent dans tous les sens. Dirt 2 se situe entre le la simulation et l’arcade mais la tendance est plus à l’arcade. Un fois que l’on perd le contrôle du véhicule, il y a peu de chance de le rattraper mais les Flashbacks (Déjà présent dans Race Driver : GRID) sont là pour nous permettre de revenir en arrière de quelques secondes afin d’éviter beaucoup de sorties de pistes et de crashs.

Scénario :
Comme dans beaucoup de jeux de ce type, il n’y en a pas ou presque pas, le but c’est seulement de devenir le meilleur.

Online :
Le peu que j’ai pu testé est une retransposition du mode offline en online qui peut s’avérer très sympa à plusieurs mais il n’y avait que 2 joueurs connectés au mode multi dont moi.

Les petits plus :
Tous les petits défis lancés par les « SuperStars » du jeu ainsi que la présence de différentes pompes des sports extêmes apporte une ambiance fort sympathique et permet de donner une identité « propre » à Dirt 2 (Quel jeu de mot).

Conclusion :
Dirt 2 est un bon jeu de caisse qui tache et ne se prend pas la tête, ambiance bon enfant et déconnage assurés. Le constat est positif et le jeu nourrit une grande partie de mes attentes. Le seul point négatif serait la maniabilité perfectible qui demande de l’entrainement. Dirt 2 rend hommage à feu Colin Mc Rae de la plus belle des manière que ce soit.

Note : 7/10