Assurance-vie : savez-vous réellement ce que c’est ?

L’assurance-vie est le placement le plus apprécié des Français en raison de sa fiscalité avantageuse. Elle est à la fois un produit d’épargne, de prévoyance avec une excellente niche fiscale. Cependant, savez- vous réellement ce que c’est ? Pour répondre à la question, voici tout ce que vous devez savoir sur cette garantie.

Assurance-vie : Qu’est-ce que c’est ?

L’assurance-vie est en réalité une garantie qui permet à un individu d’épargner un montant d’argent donné auprès d’une structure spécialisée. L’objectif est de léguer le capital réuni à une ou plusieurs personnes lorsqu’une situation particulière survient comme le décès de l’assuré.

Dans le contrat, le versement de l’épargne se déroule sur une certaine durée sous forme de primes. Celles-ci génèrent des intérêts qui vont être soumis à une fiscalité au cours du retrait. Quant à l’organisme, il doit reverser sous forme de capital ou de rente si le bénéficiaire réclame son capital.

Sachez que le souscripteur n’est pas forcément l’assuré. Néanmoins, c’est lui qui effectue le paiement des cotisations pour permettre à l’assuré d’obtenir les bénéfices issus de l’assurance-vie.

Cette forme d’épargne est capable de contenir plusieurs supports. En effet, vous avez les fonds euros qui sont générés par les organismes et placés uniquement en obligations d’États européens. Vous avez les unités de compte qui permettent de dynamiser le placement. Cependant, ils présentent des risques.

Les avantages de signer un contrat d’assurance

L’assurance-vie est une forme d’épargne très intéressante à moyen et long terme. Elle offre de nombreux avantages. D’abord, le contrat conserve les fonds qui vont ensuite générer des intérêts. Dans ces conditions, vous pouvez construire un capital financier, constituer des revenus supplémentaires et investir dans un projet tout en bénéficiant d’une excellente fiscalité.

Notez également que l’assurance-vie n’est pas une épargne bloquée. Vous pouvez donc retirer votre capital quand vous le souhaitez sans contrainte. Vous n’êtes pas sujet de pénalité, peu importe votre âge et l’ancienneté de votre contrat.

Ce type de placement est un bon moyen pour préparer votre retraite. Il peut vous aider à réaliser un projet entrepreneurial ou immobilier. Cela est possible grâce à sa grande souplesse et à ses atouts sur le plan fiscal. Cette garantie constitue aussi un meilleur outil de transmission de patrimoine contrairement aux autres transmissions successorales. Elle vous permet d’assurer l’avenir de vos proches en cas de décès.

Notez que ce placement n’exige pas un plafond de versement. En plus, vous pouvez donc avoir plusieurs assurances-vie pour le bonheur de diverses personnes.

Types d’approvisionnement et frais apparents

assurance-vieLors de la signature de votre contrat assurance-vie, vous devez verser un montant initial dénommé capital de départ. Ensuite, vous avez plusieurs moyens de dépôt. Vous pouvez effectuer un versement libre qui consiste à définir vous-même la date et le montant que vous voulez mettre dans le compte. Par contre, certains établissements peuvent exiger une somme minimale.

Vous avez la possibilité aussi de faire un versement périodique. Vous vous engagez à approvisionner le portefeuille sur la base des modalités fixées par le contrat. Vous pouvez également faire un versement unique. Ici, vous effectuez un seul dépôt lors de la souscription.

Quant aux frais, ils concernent l’étude des dossiers lors de la signature. Vous devez aussi payer une somme à chaque versement comme l’entrée sur assurance-vie. Durant le contrat, la gestion de compte est facturée tout au long du contrat. Aussi, vous devez débourser de l’argent pendant les transferts réalisés entre deux supports.

Le mode de gestion

L’assurance-vie se gère de deux manières. Vous avez le choix entre le faire vous-même ou la confier à une autre personne.

La gestion libre

Ici, vous avez la possibilité de choisir les unités de compte. Vous pouvez aussi opter pour les fonds euros pour préserver votre capital. Avant de faire votre sélection, rapprochez-vous d’un spécialiste pour peser le pour et le contre.  Ainsi, vous évitez de faire des erreurs.

La gestion pilotée

La gestion pilotée consiste à confier les opérations à un professionnel. Ce dernier possède un mandat qui lui permet de s’occuper de votre assurance. Il définit l’allocation fonds euros ou unités de compte en fonction de votre profil et de vos objectifs.

Procédure d’ouverture

Pour ouvrir une assurance-vie, vous devez d’abord choisir la bonne compagnie qui propose les meilleures offres. Ensuite, au cours de la signature, le courtier vous proposera une gestion libre ou pilotée. Optez pour celle qui vous arrange. Enfin, vous allez effectuer un versement initial exigé par l’organisme pour activer votre compte.

Afficher Masquer le sommaire