5 conseils pour réussir à s’exprimer en public (et c’est plus facile qu’on ne le croit)

À moins que vous soyez un comédien professionnel ou un habitué des scènes, être à l’aise à l’oral devant un public est rarement évident. D’ailleurs, selon les études d’une institution à Londres, près de 75 % de la population mondiale ont une certaine appréhension en ce qui concerne la prise de parole en public. En effet, il ne s’agit aucunement d’un cas isolé. Heureusement, il existe des solutions relativement simples pour pallier ce problème. De cette façon, que ce soit pour motiver votre équipe, défendre un projet ou pour présenter un produit à des clients, vous serez particulièrement à l’aise pour parler devant votre public. En ce sens, cet article regroupe les meilleurs conseils en la matière.

Captiver l’audience et éviter les regards fuyants ou au sol

Qu’il s’agisse d’un débutant ou d’un expérimenté, la majorité des personnes qui parlent en public n’arrivent pas à maintenir un contact visuel durable et significatif avec leur audience. Pourtant, il s’agit d’un élément indispensable pour captiver la foule et faire passer votre message. Bien que pour certaines personnes, les yeux passent rapidement d’une personne à l’autre inconsciemment, pour les plus timides, les yeux peuvent être fixés au sol.

A lire aussi : Les meilleures pratiques pour obtenir des évaluations de qualité sur Google

Cependant, cela peut être considéré comme du désintérêt pour le public. Ainsi, lorsque des dizaines, des centaines ou des milliers de personnes vous fixent, il est important d’éviter de fixer un point au milieu de la salle, de regarder le sol ou de balayer rapidement le public du regard. Pour captiver votre audience, vous devez donner l’impression de vous adresser à chacun et à chacune des personnes présentes. Pour cela, vous pouvez fixer chaque personne pendant 3 ou 4 secondes. Cela permettra notamment d’établir un lien et de faciliter la communication.

Éviter l’improvisation

Une prestation orale réussie est un discours pensé et construit en avance. En effet, quelle que soit la raison de votre prise de parole, il est primordial de laisser de côté l’improvisation, surtout si vous n’êtes pas à l’aise devant un public. En improvisant, vous laissez penser que vous ne prenez pas votre audience au sérieux. De plus, une telle démarche peut générer davantage de stress et vous faire oublier des points essentiels de votre présentation.

A lire également : Les avantages et inconvénients du télétravail à l'heure de la rentrée

De fait, vous devez tenir compte des conditions de votre intervention et des spécificités de votre audience, notamment entre le nombre de personnes et le niveau d’expertise sur le sujet. De cette façon, vous pourrez adapter votre discours pour assurer la compréhension de votre message. Pour cela, il est important de répéter jusqu’aux jours de la prise de parole. Vous pouvez notamment vous enregistrer pour mieux vous rendre compte de la portée de votre discours.

Éviter de lire des notes

Bien que l’improvisation ne soit pas conseillée dans le cadre d’une prise de parole en public, la lecture constante des notes l’est tout autant. En réalité, il vous sera impossible de mettre en place une bonne communication si vous ne croisez le regard d’aucune personne dans le public. De plus, lire constamment vos notes vous mettra dans une situation encore plus stressante. Par conséquent, vous devez éviter de rédiger l’ensemble de votre discours et faire confiance à votre spontanéité. Pour cela, la répétition est de mise. Aussi, vous n’aurez à noter que les points essentiels de votre discours pour éviter de les oublier. Autrement, vous pouvez également réaliser un slide qui vous servira de fils conducteur au cours de votre présentation. Cela réduira considérablement le stress et vous permettra de vous exprimer de façon naturelle.

Ne pas oublier de respirer et de faire une pause

En principe, la respiration se fait de manière naturelle. Toutefois, lorsque vous prenez la parole en public, le stress est à même de vous faire oublier de respirer correctement. Cela arrive généralement lorsque vous ne souhaitez pas perdre le fil lors de votre présentation ou lorsque vous n’avez pas confiance en vous. Pour y remédier, vous devez tenir compte des ponctuations dans le cadre de votre discours. À noter qu’une bonne respiration contribuera à réduire le stress. Aussi, respirer confortablement rendra le fait de parler en public un véritable plaisir.

Ne pas dissimuler le stress

Bien qu’il s’agisse d’une technique assez maladroite, exprimer votre stress ou votre malaise au public dès le départ peut constituer une bonne idée si vous n’êtes pas habitué. Cela permettra notamment de désamorcer une situation relativement stressante. À noter, toutefois, que cette méthode dépend majoritairement du contexte. Toutefois, dans la majorité des cas, être honnête sur la difficulté de l’exercice est plus libérateur que de dissimuler vos réactions. De plus, si vous êtes sujet au stress ou à l’angoisse, votre audience s’en rendra rapidement compte dans tous les cas. En exprimant votre malaise, vous créez de l’empathie auprès du public. De cette façon, vous aurez en face de vous des personnes bienveillantes qui comprennent votre peur.

Afficher Masquer le sommaire