Comment faire face au stress au travail ?

Il est parfaitement possible de travailler dur sans pour autant se surmener au détriment de ses relations et de sa santé physique.

Toute personne ayant occupé un emploi a, à un moment ou à un autre, ressenti la pression du stress lié au travail. Tout emploi peut comporter des éléments stressants, même si vous aimez ce que vous faites. À court terme, vous pouvez ressentir une pression pour respecter une échéance ou remplir une obligation difficile. Mais lorsque le stress au travail devient chronique, il peut devenir écrasant et nuire à la santé physique et émotionnelle.

A lire également : Le CBD, une option à explorer pour soulager la fibromyalgie

Malheureusement, ce type de stress à long terme n’est que trop fréquent. Il peut survenir à quasiment tous les échelons et cela reste de nombreux salariés se sentent dépassés devant un stress au travail qu’ils ne savent pas gérer, et qui sur le long terme dicte ses propres lois. Vous ne pouvez pas toujours éviter les tensions qui surviennent au travail. Pourtant, vous pouvez prendre des mesures pour gérer le stress lié au travail, et c’est tout l’objet de cet article.

Sources courantes de stress au travail

Diminuer le stress au travail devrait être un objectif annoncé en début d’année dans chaque société. Mais nous savons bien qu’il n’en est rien. Un certain niveau de stress et d’urgence ont toujours été le meilleur moteur pour booster les équipes et faire aboutir les projets, alors qu’en est-il ? Certains facteurs ont tendance à aller de pair avec le stress lié au travail. Parmi les facteurs de stress au travail les plus courants, citons :

Lire également : Les astuces pour soulager les douleurs causées par les chaussures de sécurité

  • Salaire inadapté à la charge de travail demandée,
  • Charge de travail excessive et inadaptée,
  • Possibilités de croissance ou d’avancement quasi nulles,
  • Manque de soutien de la hiérarchie,
  • Pas assez de contrôle sur les décisions liées au travail, sentiment d’abandon,
  • Objectifs mal définis : Exigences contradictoires ou attentes peu claires en matière de performance.

Les effets d’un stress non maîtrisé

Le stress lié au travail ne disparaît pas simplement lorsque vous rentrez chez vous pour la journée. Lorsque le stress persiste, il peut avoir des répercussions sur votre santé et votre bien-être.

Un environnement de travail stressant peut contribuer à des problèmes tels que maux de tête, maux d’estomac, troubles du sommeil, mauvaise humeur et difficultés de concentration. Le stress chronique peut entraîner l’anxiété, l’insomnie, l’hypertension et l’affaiblissement du système immunitaire. Il peut également contribuer à des problèmes de santé tels que la dépression, l’obésité et les maladies cardiaques. Pour aggraver le problème, les personnes qui subissent un stress excessif le gèrent souvent de façon malsaine, par exemple en mangeant trop, en consommant des aliments malsains, en fumant des cigarettes ou en abusant de drogues et d’alcool.

Mesures à prendre pour gérer le stress

Identifiez vos facteurs de stress

Notez vos facteurs de stress. Si vous avez des difficultés à identifier les déclencheurs de votre stress, tenez un journal pendant une semaine ou deux pour identifier les situations qui vous causent le plus de stress et la façon dont vous y réagissez. Notez les situations, vos sentiments et des informations sur l’environnement, y compris les personnes et les circonstances concernées, le cadre physique et votre réaction. Avez-vous élevé la voix ? Pris une collation au distributeur automatique ? Êtes-vous allé prendre l’air pour décompresser ? Prendre des notes peut vous aider à trouver des modèles parmi vos facteurs de stress et vos réactions à ces derniers. Au lieu d’essayer de combattre le stress avec de la nourriture rapide ou de l’alcool, faites de votre mieux pour faire des choix sains lorsque vous sentez la tension monter.

Faites de l’exercice régulièrement

L’exercice est un excellent moyen de combattre le stress. Le yoga peut être un excellent choix, mais toute forme d’activité physique est bénéfique. Consacrez également du temps à vos passe-temps et à vos activités préférées. Qu’il s’agisse de lire un roman, d’aller à des concerts ou de jouer à des jeux avec votre famille, assurez-vous de réserver du temps pour les choses qui vous procurent du plaisir.

Privilégiez toujours une bonne nuit de sommeil réparateur

Un sommeil suffisant et de bonne qualité est également important pour une gestion efficace du stress. Prenez de bonnes habitudes de sommeil en limitant votre consommation de caféine en fin de journée et en réduisant au minimum les activités stimulantes, comme l’utilisation de l’ordinateur et de la télévision, le soir.

Apprenez à dire non et à fixer des limites

Fixez des limites. Dans le monde numérique d’aujourd’hui, il est facile de se sentir obligé d’être disponible 24 heures sur 24. Fixez-vous des limites entre le travail et la vie privée. Il peut s’agir d’une règle interdisant de consulter les courriels de la maison le soir, ou de ne pas répondre au téléphone pendant le dîner. Bien que les gens aient des préférences différentes quant à la manière dont ils mélangent leur vie professionnelle et leur vie privée, l’établissement de limites claires entre ces deux domaines peut réduire le risque de conflit entre le travail et la vie privée et le stress qui l’accompagne.

Videz-vous la tête et prenez du temps pour vous

Prenez le temps de vous ressourcer. Pour éviter les effets négatifs du stress chronique et de l’épuisement professionnel, nous avons besoin de temps pour nous ressourcer et revenir à notre niveau de fonctionnement antérieur au stress. Ce processus de récupération nécessite de se « déconnecter » du travail en s’accordant des périodes où l’on ne s’engage pas dans des activités liées au travail, ni ne pense au travail. C’est pourquoi il est essentiel que vous vous déconnectiez de temps en temps, d’une manière qui corresponde à vos besoins et à vos préférences.

Ne laissez pas vos jours de vacances se perdre. Dans la mesure du possible, prenez des congés pour vous détendre et vous relaxer, afin de revenir au travail revigoré et prêt à donner le meilleur de vous-même. Si vous n’avez pas la possibilité de prendre des congés, stimulez-vous rapidement en éteignant votre smartphone et en vous concentrant sur des activités non professionnelles pendant un certain temps.

Apprenez à vous détendre. Des techniques telles que la méditation, les exercices de respiration profonde et la pleine conscience (un état dans lequel vous observez activement les expériences et les pensées présentes sans les juger) peuvent aider à faire fondre le stress. Commencez par prendre quelques minutes chaque jour pour vous concentrer sur une activité simple comme respirer, marcher ou prendre un repas. L’aptitude à se concentrer délibérément sur une seule activité sans distraction se renforcera avec la pratique et vous découvrirez que vous pouvez l’appliquer à de nombreux aspects de votre vie.

Communiquez avec votre hiérarchie

Parlez-en à votre supérieur. La santé des employés est liée à la productivité au travail. Votre patron a donc tout intérêt à créer un environnement de travail qui favorise le bien-être des employés. Commencez par avoir une conversation ouverte avec votre supérieur. L’objectif n’est pas de dresser une liste de plaintes, mais plutôt d’élaborer un plan efficace pour gérer les facteurs de stress que vous avez identifiés, afin que vous puissiez donner le meilleur de vous-même au travail.

Obtenez du soutien. Accepter l’aide d’amis et de membres de la famille en qui vous avez confiance peut améliorer votre capacité à gérer le stress. Votre employeur peut également mettre à votre disposition des ressources de gestion du stress dans le cadre d’un programme d’aide aux employés, y compris de l’information en ligne, des services de consultation et une orientation vers des professionnels de la santé mentale, au besoin. Si vous continuez à vous sentir accablé par le stress au travail, vous voudrez peut-être parler à un psychologue, qui peut vous aider à mieux gérer le stress et à modifier un comportement malsain.

Afficher Masquer le sommaire