Comment réussir à équilibrer travail et vie personnelle ?

L’équilibre est un terme qui peut s’associer à tout ce que nous faisons. C’est ainsi que c’est sans grande surprise aujourd’hui qu’on le voit associé à la culture du travail. Ici, l’équilibre recherché est celui qui existe entre le travail et la vie personnelle. Avec un temps plus mouvementé et des humains plus engagés, voici 7 conseils pour atteindre un parfait équilibre entre ces deux sphères de la vie.

Comment définir la conciliation entre travail et vie personnelle ?

Trouver l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle peut se définir comme étant l’absence de conflit de rôles et d’horaires entre ces deux sphères. Force est de mentionner que le conflit de rôle peut nuire à d’autres sphères de la vie d’un individu. Par exemple, un parent doit gérer les sauts d’humeur d’un adolescent, notamment lorsqu’il repousse les limites de la discipline. Cela pousse pourtant le parent à s’en préoccuper pendant ses heures de travail. Or, cela le rendra moins concentré, donc moins productif.

A lire également : Prénatalité : quels sont les aliments qui sont importants pour vous pendant votre grossesse!

Ce déséquilibre se traduit par plusieurs signes au quotidien : penser que c’est le hasard qui guide sa vie, se sentir dépassé par les évènements, avoir l’impression de n’avoir aucun contrôle sur sa vie, se sentir coupable de négliger certains aspects de sa vie ou encore avoir une grande difficulté à se concentrer.

Conseil 1 : se déconnecter de ses comptes professionnels

Il est indéniable que la technologie engendre de nombreux avantages à notre quotidien. Toutefois, elle a tendance à nous rendre extrêmement dépendant. Ainsi, avoir recours aux outils technologiques est devenu un vrai automatisme. Le réel souci apparaît lorsqu’on a du mal à s’en passer, notamment quand celle-ci devient néfaste pour sa santé mentale. Il est alors crucial de savoir se déconnecter, au bon moment, de tous ses comptes professionnels (réseaux sociaux, mails, outils de communication interne à l’entreprise…). Ce n’est qu’à ce moment qu’on peut vraiment ressentir une vraie rupture entre le monde professionnel et son temps libre. Il est important de se rappeler que même lorsqu’une tâche n’est pas achevée dans les temps impartis du travail, elle peut toujours être rattrapée le lendemain.

A lire aussi : Comment trouver l'équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle ?

Conseil 2 : savoir gérer son temps de travail

Pour une meilleure organisation de son temps de travail, il est nécessaire d’avoir une vision globale de toutes ses tâches. Ainsi, il peut s’avérer intéressant de faire une liste mentale ou écrite de ce qu’on doit faire la journée, pour ensuite pouvoir les trier par ordre de priorité. À noter qu’une bonne gestion de son temps de travail permet d’éviter le sentiment d’être débordé. En outre, une bonne organisation permet de quitter le lieu du travail à des heures convenables, sans se sentir anxieux ou coupable.

Conseil 3 : prendre du temps pour son entourage

Aller au cinéma en famille, prendre des repas ensemble ou tout simplement regarder la télévision sont des moments à valoriser le plus possible. Ils permettent de prendre du recul par rapport à sa vie professionnelle et notamment vis-à-vis des soucis qui l’accompagnent.

Conseil 4 : consacrer du temps aux loisirs

Bien que se consacrer corps et âme au travail permette une stimulation intellectuelle positive ainsi qu’un bon développement de sa carrière, il peut devenir un piège de sorte à nous rendre obsédés par les résultats. Même sur son lieu de travail, il est important de s’accorder des pauses. Cela peut se traduire par le fait de se dégourdir les jambes, prendre du café, prendre l’air quelques minutes ou écouter de la musique. Ces petits moments permettent d’échapper à la routine des tâches professionnelles. Psychologiquement, ils contribuent à développer une énergie positive et peuvent faire une réelle différence sur le moral à la fin de la journée.

Conseil 5 : échanger régulièrement avec son mentor

Il est important de trouver un mentor, une personne qui semble avoir trouvé l’équilibre entre détente et travail. Il peut s’agir d’un ami, d’un membre de la famille ou d’un supérieur hiérarchique. Cette personne peut donner des conseils personnalisés sur comment elle a réussi à gérer son travail et sa vie sociale.

Conseil 6 : planifier une activité à faire après le travail

Ce conseil n’est pas forcément applicable à chaque journée. Toutefois, il est important de prévoir un peu de réjouissance pour la soirée à venir, après le travail. Attention, il ne s’agit pas de compter les heures qui séparent le travail est le début prévu de la soirée.

Il est important de choisir une activité facile à faire, qui peut détendre, comme lire un livre d’un auteur célèbre, essayer un nouveau restaurant ou encore planifier un voyage. Savoir qu’une fois le travail terminé, une activité nous attend contribue à réduire le stress et à garder une attitude positive au travail.

Conseil 7 : s’accorder de longues vacances

Les vacances ont un effet relaxant sur le corps et l’esprit. Prendre quelques semaines de congé dans son emploi du temps est nécessaire de temps en temps. Pour cela, il suffit de planifier un voyage dans un endroit qui nous intéresse ou de rendre visite à des amis ou à la famille. Prendre des vacances est une excellente manière de briser la routine et de se laisser aller sans stress.

Afficher Masquer le sommaire