Le bon plan de la location entre particuliers (voiture, outillage, équipements)

L’article « La location au lieu de l’achat, c’est très tendance » paru en 2014 dans le progrès est plus encore d’actualité. En effet, nombreux sont les particuliers et les professionnels qui proposent des biens et des services en location. On assiste d’ailleurs de plus en plus à des plateformes et sites qui favorisent les échanges, notamment la location.

Voici ce qu’il faut savoir les économies à réaliser à travers la location entre particuliers.

A lire en complément : 5 astuces pour économiser sur ses courses alimentaires

La location de biens

Avec les crises économiques défavorables et la réduction du pouvoir d’achat, les acteurs économiques sont de plus en plus à la recherche de nouveaux business models, concepts et nouvelles utilisations des biens et services. La nature et la valeur des biens diminuant au fil du temps, il est impératif de penser à de nouveaux usages et modes de consommation pour inciter à la réutilisation des biens. Cela permet par la même occasion de créer de la valeur partagée et de revitaliser l’économie.

La location entre particuliers a l’avantage d’être versatile, car elle implique tous les secteurs : bricolage, automobile, restauration, biens, gardes d’enfants… Inspirés par l’économie collaborative, diverses prestations ont été développées pour partager et louer des ressources entre particuliers. Face au succès et à l’aspect lucratif de la location entre particuliers, certaines sociétés ont choisi de flexibiliser leur offre en proposant des options de location.

A voir aussi : Se déplacer malin : les alternatives éco-friendly et économiques à la voiture pour aller au travail

Location entre particuliers : la perspective du succès

Pour le loueur comme pour le locataire, il existe différents avantages comme la promotion d’une consommation alternative à travers le partage. Par conséquent, le pouvoir d’achat redevient stable et le respect de l’environnement est assuré… Il y a aussi d’autres avantages comme la flexibilité et la facilité d’usage.

La location entre particuliers et le numérique

Le web a donné une autre dimension à la location entre particuliers qui fait partie intégrante de l’économie collaborative. Cette solution permet en réalité de gagner de l’argent tout en faisant la promotion de l’entraide.

Dans l’économie collaborative, ou économie du partage, le principe de base est qu’il est plus important de se servir d’un objet que de le posséder. On trouve de nos jours de nombreuses plateformes en ligne qui assurent la mise en relation des particuliers souhaitant échanger des biens et des services pour gagner obtenir des compléments de revenus. D’ailleurs, ce marché comprend plus de 90 000 start-ups à l’échelle mondiale.

En outre, le chiffre d’affaires de ce secteur s’élevait à 20 milliards d’euros en 2013 et devrait atteindre 302 milliards d’euros d’ici 2025. D’ailleurs, en fin 2014, 89 % des citoyens Français déclaraient avoir participé au moins une fois à une consommation collaborative. Ce type d’échange se développe d’ailleurs différents domaines : immobilier, transport, alimentation, équipement, services de soutien, éducation, culture…

Après la création d’un compte en ligne, l’utilisateur doit indiquer les détails de l’annonce, fixer la durée de la location, ajouter des photos et préciser le prix. La plateforme va alors publier son annonce et le mettre en relation avec des locataires.

Louez votre voiture ou votre maison

Grâce à l’économie collaborative, il est possible de tout prêter et de tout partager. Outre le covoiturage, qui est devenu très plébiscité, les automobilistes peuvent louer leur véhicule pendant les périodes d’inutilisation. En général, les tarifs varient entre 3 euros par heure à 10 euros par jour, selon le type de voiture et son ancienneté.

En outre, de nombreuses plateformes proposent aussi la location de logements durant les vacances. En termes d’obligations légales, vous n’avez pas besoin d’autorisation si la location de votre logement est inférieure à 4 mois par année. En revanche, l’activité doit être déclarée auprès de la commune.

Dans certaines zones, les loueurs doivent collecter et payer la taxe de séjour pour les hébergements touristiques, si cela n’est pas géré par la plateforme. Il y a aussi des sites dédiés à la location d’espaces de stockage entre particuliers. Les garages, les greniers et les sous-sols peuvent en effet servir à stocker des meubles et des cartons. Après la signature d’un contrat proposé par la plateforme, le propriétaire perçoit un paiement hebdomadaire estimé entre 3 et 15 euros par mètre carré, en fonction des dimensions, de l’emplacement et de l’accessibilité de son espace.

Afficher Masquer le sommaire