Les bienfaits de la lecture sur le cerveau pour la rentrée

Considérée à tort comme une corvée, la lecture est une réelle activité divertissante. En plus de vous aider à vous détendre, elle vous assure une évasion dans un monde parallèle. On lui attribue également nombreux avantages sur le cerveau : renforcement de la mémoire, de la concentration, de la compréhension et de l’imagination.

La lecture pour améliorer votre concentration et votre mémoire

Durant une lecture en général, vous devez retenir des informations précises pour pouvoir suivre la logique de l’histoire. Ce phénomène est un entrainement à court terme de votre mémoire. Au fil des pages, les informations retenues sont transférées à votre mémoire à long terme. Cela vous aide à mieux retenir les données. Grâce à la lecture, vous pouvez également stimuler votre mémoire de travail, soit votre capacité à traiter de nouvelles données et à les utiliser à bon escient.

Lire également : Les astuces pour bien vivre son célibat à la rentrée

En outre, lire est un moyen efficace de renforcer votre capacité de concentration et d’attention. Durant la lecture, vous devez vous focaliser sur le texte exclusivement. Si vous avez tendance à vous distraire facilement, pensez à entrainer votre cerveau à la lecture.

La lecture pour gérer au mieux vos émotions

En plus de stimuler les bonnes zones du cerveau, lire agit positivement sur votre santé mentale. Une étude de l’Université de Yale démontre que cette activité permet de réduire le stress, invitant le sujet à l’évasion et à la détente. En outre, la lecture vous propose de découvrir plusieurs angles différents d’une même situation, vous permettant de mieux comprendre ce qui motive les autres à faire telle ou telle chose.

Bon à savoir

Notons que tous types de lecture sont bons pour le cerveau, qu’il s’agisse de magazines, de romans, de manuels techniques ou des journaux. L’essentiel est de prendre le temps de lire de manière régulière.

La lecture pour entretenir les connexions neuronales

Revenons sur un fait indéniable : un enfant apprend plus vite qu’un adulte. Pourquoi ? La réponse est simple, lorsqu’on est encore enfant, les connexions neuronales de notre cerveau se font très rapidement. Or, ces connexions ont besoin d’être stimulées et régulièrement sollicitées. Le cas échéant, elles risquent de se dessécher et disparaître à jamais.

C’est par exemple le cas d’une personne, étant enfant, ayant appris le violon. A l’âge de 5 ans, il assimile rapidement l’utilisation de l’instrument. Arrivé à l’adolescence, elle a commencé à ne plus toucher un archet. Si cette personne décide de reprendre le violon à l’âge adulte, il aura beaucoup de mal à sortir du bon son. Heureusement qu’avec la lecture, vous entretenez la mémoire musculaire de votre cerveau. En faisant régulièrement appel à vos connexions neuronales, vous les évitez de mourir.

Bon à savoir

Un avantage purement physiologique de la lecture est sa capacité à réduire la souffrance émotionnelle des personnes atteintes de douleurs chroniques. Selon la revue Medical Humanities de BMJ, il suffit de pratiquer la lecture à haute voix en petits groupes.

La lecture pour développer l’imagination

Les auteurs ont tous une source d’inspiration. Il n’est pas rare que certains auteurs s’inspirent d’autres auteurs ! Ces derniers préfèrent puiser leur inspiration dans ce terreau fertile et développer leur propre histoire. La lecture c’est une découverte de nouveaux univers, de l’évolution des personnages ou encore des subtilités. Elle alimente la créativité et l’inspiration en ouvrant le champ des possibilités.

Bon à savoir

Certains métiers requièrent la pratique régulière de la lecture pour puiser des astuces à s’inspirer. Il s’agit entre autres de la rédaction web. Les rédacteurs peuvent par exemple s’inspirer du schéma narratif d’un autre pour structurer leurs contenus.

Afficher Masquer le sommaire