Pourquoi il n’y aura pas d’école le lundi 2 Janvier

Alors que de nombreux parents conservent des dates à retenir pour leurs congés d’hiver, une journée s’impose comme particulièrement gênante pour eux : le lundi 2 janvier 2023. En principe, cela aurait pu être le jour où tous les écoliers français reprennent les classes après deux semaines de vacances de Noël.

Cependant, le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 indique une date de rentrée différente, qui est décalée au mardi 3 janvier. Des raisons de sécurité routière seraient à l’origine de la prise d’une telle décision par l’Éducation nationale. Poursuivez la lecture de cet article pour en savoir plus sur ces raisons.

A découvrir également : [PRECOMMANDE] Concert de Dagoba & Sidilarsen

Calendrier des vacances scolaires pour 2022-2023

La première chose que font les parents pour avoir une longueur d’avance sur l’organisation de l’année scolaire à venir, est de prendre connaissance du calendrier des vacances scolaires. Les dates des différentes vacances scolaires varient selon la zone dans laquelle se trouve l’établissement scolaire. Cependant, certaines périodes de vacances sont identiques pour tous les élèves de France métropolitaine. On distingue notamment :

  • les vacances de la Toussaint, programmées entre le samedi 22 octobre et le lundi 7 novembre 2022.
  • les vacances de Noël, qui vont du samedi 17 décembre 2022 au mardi 3 janvier 2023.
  • les vacances d’hiver, comprises entre le samedi 4 et le lundi 20 février 2023 pour la zone B, et entre le samedi 18 février et le lundi 6 mars 2023 pour la zone C.
  • les vacances de printemps, se déroulant du samedi 8 au lundi 24 avril pour la zone A, du samedi 15 avril au mardi 2 mai 2023 pour la zone B, et pour la zone C du samedi 22 avril au mardi 9 mai 2023.
  • les vacances d’été dont le début est fixé pour le samedi 8 juillet 2023.

Par ailleurs, la France métropolitaine est composée de trois zones principales que sont les zones A, B et C. La zone A regroupe les académies de Bordeaux, Dijon, Lyon, Besançon, Limoges, Clermont-Ferrand, Grenoble et Poitiers. On retrouve dans la zone B : Lille, Nice, Rennes, Strasbourg, Aix-Marseille, Rouen, Reims, Amiens, Orléans-Tours, Nancy-Metz et Caen. Quant à la zone C, elle comprend les établissements de Paris, Créteil, Versailles, Toulouse et Montpellier.

A voir aussi : Khloé Kardashian : ses fans ne la reconnaissent pas sur une photo Instagram et la critiquent violemment !

il n'y aura pas d'école le lundi 2 Janvier

Il est possible de visiter le site du ministère de l’éducation nationale pour savoir dans quelle académie se trouve chaque établissement. De façon globale, on remarque que cette année scolaire 2022-2023 se distingue à travers certaines particularités. Ces dernières s’observent notamment au niveau des vacances de Noël qui prendront fin cette fois le mardi matin 3 janvier, au lieu du lundi matin classique.

Pourquoi une telle décision ?

Cette reprise décalée peut nous faire comprendre l’existence d’une idée derrière la tête de l’éducation nationale. Celle-ci fait bien mention de fatigue, mais plutôt de celle des conducteurs que celle des écoliers ou enseignants. En effet, des raisons de sécurité routière sont évoquées par le ministère.

La sécurité routière comme priorité

Les fêtes de Noël et du nouvel An vont tous avoir lieu un weekend cette année. De ce fait, le réveillon de la nouvelle année va se dérouler entre le samedi 31 décembre 2022 et le dimanche 1er janvier 2023. Reprendre le chemin de l’école au lendemain d’une telle fête après s’être gavé de repas copieux et bien arrosés que d’habitude, pourrait être dangereux. Grâce à ce décalage, les familles qui en ont la possibilité, pourront reprendre la route le mardi 3 janvier de façon plus reposée.

En ce qui concerne les personnes se trouvant dans l’obligation de rentrer le premier janvier, qu’elles soient rassurées. Les enfants pourront être accueillis dans les centres de loisirs, qui de leur côté seront ouverts. En outre, ce report ne sera pas sans conséquence car un jour de congé supplémentaire aura des impacts sur la fin de l’année scolaire. En effet, au lieu de commencer le 7 juillet comme en 2022, les vacances d’été débuteront cette fois le samedi 8 juillet 2023.

Un choix effectué en concertation

En réponse à d’éventuelles critiques, le ministère de l’Éducation nationale précise que la décision des dates du calendrier scolaire ne dépend pas uniquement de lui. Le processus d’élaboration de ce calendrier comprend une étape de concertation avec :

  • le ministère chargé du tourisme,
  • le ministère de l’Intérieur (pour les questions relatives à la sécurité routière),
  • les élus de la montagne et les partenaires internes au ministère de l’Éducation nationale.

Ce choix du mardi 3 janvier, n’est d’ailleurs pas une première, et est conforme aux principes établis depuis plusieurs années en accord avec les parties concernées citées ci-dessus.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis