SCPI : acheter à crédit ou en direct ?

Rappelons que la SCPI est le sigle pour Société civile de placement immobilier. Il s’agit d’un produit d’épargne collective pour les particuliers. On présente souvent les SCPI comme un investissement à risque modéré et au bon rendement. Ce sont ces deux arguments qui poussent les particuliers à en acheter. Une fois décidé, vous vous demandez sûrement quelle est la meilleure option d’acquisition : en direct ou à crédit ? Si vous n’avez pas la réponse, on vous apporte quelques explications dans cet article.

Pourquoi des SCPI et non un actif immobilier géré par soi-même ?

Si vous pouvez acheter un bien et le gérer vous-même, vous pouvez vous questionner sur les réels avantages des SCPI. En effet, l’achat des parts de SCPI affiche de nombreux avantages comme :

A découvrir également : Le taux d'usure : problème majeur pour l'obtention d'un crédit

  • Le ticket d’entrée qui est plus accessible : vous pouvez avoir des partis à partir de quelques milliers d’euros seulement,
  • Une meilleure sécurité financière et réglementaire de par la mutualisation du risque locatif,
  • La gestion locative gérée par des professionnels,L’absence des frais annexes non prévisibles.

Il faut tout de même bien comprendre que pour les SCPI, le capital et les revenus ne sont pas garantis. L’achat d’un bien en direct tout comme la SCPI est exposé à l’évolution du marché.

Acheter ses parts de SCPI en direct

Ce mode d’acquisition fait référence au paiement au comptant. Pour ceci, vous pouvez faire l’achat des parts SCPI chez votre banquier, une plateforme spécifique sur la toile, un courtier en SCPI, une société de gestion ou un conseiller en gestion de patrimoine. Détrompez-vous : l’achat au comptant n’est pas si cher. Le ticket d’entrée est à partir de quelques centaines d’euros pour certains projets, mais pour d’autres, il est à quelques milliers d’euros. On peut acheter ces parts lors de la création ou l’augmentation de capital de la SCPI.

Lire également : Quel est le dernier indice de référence des loyers ?

On présente souvent cette alternative d’achat au comptant comme une solution pour percevoir des revenus rapidement. Quand on dit « rapidement », c’est une fois le délai de jouissance écoulé et il est variable. En tout cas, la plupart des sociétés de gestion affichent un délai de jouissance compris entre trois et six mois. Ces premiers revenus que vous allez recevoir sont nets de charges, mais il faut penser à l’imposition et aux prélèvements sociaux. L’achat en direct peut être une très bonne alternative pour les personnes faiblement imposées.

Acheter ses parts de SCPI à crédit

Le fait que vous manquez d’économies ne doit pas vous freiner dans votre projet d’investissement. Sachez qu’on peut très bien acheter ses parts à crédit. Dans ce cas, le grand avantage réside dans le fait que vous n’avez pas vraiment à vous soucier du remboursement du crédit. En effet, les revenus fonciers vont assurer une partie des remboursements de l’emprunt que vous avez réalisé. L’avantage ne s’arrête pas là, car les intérêts de crédit sont déductibles de votre revenu imposable. En quelques mots, l’achat de parts SCPI vous permettra de vous constituer d’un patrimoine immobilier sans avoir tout sacrifié.

Pour l’acquisition de vos parts SCPI, vous pouvez souscrire à un crédit à la consommation affecté. Si vous avez besoin de plus de 20 000 euros, prenez un crédit immobilier classique. Pour cet investissement, votre banquier peut également vous proposer un prêt à la consommation, mais dans ce cas, vous devez bien vérifier que les intérêts sont déductibles des revenus fonciers. Pour ne pas avoir à payer d’impôts, vous devez présenter à l’administration fiscale un tableau d’amortissement, des relevés de loyers ou tout autre document justifiant l’achat des parts avec le crédit.

Autres solutions d’acquisition des parts SCPI

Si ni l’achat à crédit, ni l’achat en direct ne vous ont convaincu, sachez qu’il existe d’autres solutions d’acquisition. Ainsi, vous pouvez les acquérir via l’assurance-vie comme une unité de compte. Toutes les compagnies ne proposent pas la même formule : certaines compagnies affichent des frais d’entrées très minimes et aucun délai de carence. Cette alternative peut d’autant plus vous convaincre, car vous pourrez profiter de l’avantage fiscal de l’assurance-vie pour les plus-values et la succession. Cependant, vous devez savoir que la compagnie ne propose pas autant de choix de SCPI et elle se rémunère avec 10 à 15% des loyers perçus.

Si vous ne vous connaissez vraiment pas en matière d’investissements en SCPI, faites-vous épauler par un conseiller en gestion de patrimoine ou par un courtier spécialisé en SCPI. Ce dernier ne va pas non seulement vous conseiller, mais il peut également vous trouver des parts, repérer pour vous des parts en revente ou vous proposer l’achat des parts en nue-propriété. Rassurez-vous : passer par un conseiller ne reviendra pas plus cher, car ses conseils pourront même vous faire gagner plus. Vous pourrez d’ailleurs négocier ses honoraires pour que son intervention vous coûte moins cher.

Afficher Masquer le sommaire