ChatGPT : Microsoft plus fort que Google ?

Rappelons que le ChatGPT est un outil conversationnel que l’OpenAI a conçu à partir d’une intelligence artificielle. C’est bien cet outil que Microsoft a repris pour faire une grande révolution dans la recherche sur la toile. Oui, ChatGPT a été intégré à Bing pour faciliter la vie des internautes lorsqu’ils passent sur Bing. Intéressant, non ? Ceci va-t-il rendre Bing plus performant que Google ? On fait le point sur le nouveau Bing intégrant le ChatGPT.

C’est officiel : on aura ChatGPT sur Bing

Au début de l’année, de nombreuses affirmations circulaient autour de la nouvelle version de Bing. Microsoft a décidé de sortir du silence pour apporter de plus amples informations sur la nouvelle version de son moteur de recherche. Ce dernier intégrera en effet le robot conversationnel d’OpenAI, le fameux ChatGPT.

A lire en complément : Alice au Pays des Merveilles et Hollywood dans un hidden objects sur Facebook !

Microsoft n’a pas repris la version initiale du chatbot, mais il l’a travaillé pour être plus performant et plus puissant. En effet, la version améliorée a même été baptisée « Prometheus ». C’est du modèle de langage GPT-3.5 qu’on a poussé pour avoir Prometheus. Ce n’est pas GPT-4 qu’on aura sur le nouveau Bing, mais la version GPT-3.5, car le GPT-4 est toujours en cours de développement chez OpenAI.

Le nouveau Bing, les nouvelles fonctionnalités

On se demande ce qui va exactement changer sur Bing. D’après Microsoft, l’internaute pourra profiter d’un assistant de recherche, d’un partenaire créatif et d’un planificateur personnel sur la nouvelle version de son moteur de recherche. Sur l’interface de navigation, on aura un onglet « Conversation » où sera disponible le chatbot. Son utilisation permettra de faire des recherches plus facilement et plus naturellement. Avec GPT-3.5, on peut parler comme à une personne.

A lire également : Mort de Brian Dennehy : le méchant de Rambo est décédé, les fans sont choqués !

Ceci se traduit plus exactement par le fait que vous pourriez :

  • Poser des questions : oui, le nouveau Bing peut répondre à toutes vos interrogations, et même celles les plus complexes. Il adaptera aussi les réponses à vos remarques,
  • Avoir des réponses résumées : en résultat de recherche, vous n’aurez pas des liens et un aperçu de longs articles où vous ne trouvez pas toujours la réponse à votre demande. Vous pourrez même vous perdre entre les options qu’on vous propose. Sur le nouveau Bing, vous n’aurez plus à lire des lignes et des lignes pour trouver la réponse, car il vous synthétisera la réponse pour correspondre à vos attentes et besoins en partant des sources les plus fiables du web. Si votre question n’est pas répondue correctement, vous pouvez demander des précisions au chatbot de Bing,
  • Trouver des idées pour vous inspirer : en effet, le nouveau Bing a une fonctionnalité dépassant la recherche en ligne. Si vous lancez une recherche sur un menu pour six personnes, le nouveau Bing vous proposera des idées toutes faites, prêtes à être exécutées. Il pourra vous programmer une sortie, vous aider à l’écriture d’un poème ou d’une dissertation ou vous donner les événements à proximité qui peuvent vous intéresser. Ces tâches ne sont pas toujours proposées par les moteurs de recherche qu’on a aujourd’hui, notamment Google, car il n’a pas été conçu pour des tâches complexes.

On pourra espérer profiter cette nouvelle version de Bing d’ici le mois de mars.

Microsoft ne s’arrête pas là …

Comme le groupe a déjà touché à l’intelligence artificielle, il compte également apporter du nouveau sur son navigateur web. Oui, Edge n’est pas le navigateur web le plus utilisé, mais la situation peut changer si Microsoft intègre aussi le chatbot à son navigateur. Cette combinaison pourrait permettre entre autres de faire des résumés des documents, de faire des traductions ou encore de comparer des contenus. En tout cas, cette intégration ne peut être que bénéfique pour Edge. Suite à ceci, Microsoft compte également ajouter le ChatGPT à ses autres produits phares. On fait référence ici à Word, Outlook et Powerpoint. Aujourd’hui, on peut même déjà profiter de ce chatbot sur Teams via l’abonnement payant.

Google, menacé ?

Si on se penche dans le top-list des moteurs de recherche les plus utilisés, Google reste aujourd’hui en première place avec près de 750 millions d’utilisateurs. Bing, la version qui n’a pas encore le ChatGPT, est en deuxième place, mais bien loin derrière Google et ce, malgré le fait qu’il soit le moteur de recherche par défaut sur les PC Windows. On se demande si la nouvelle version de Bing pourrait inverser la tendance. Bing en première place ? Ça n’arrivera pas directement, mais les dirigeants chez Microsoft espèrent tout de même grignoter une belle part de marché des moteurs de recherche pour rivaliser avec Google.

En tout cas, Google ressent la menace par rapport à cette nouvelle version de Bing et le groupe n’est pas resté les bras croisés. Il a également annoncé l’intégration d’un chatbot à son moteur de recherche, un chatbot baptisé Bard.

Afficher Masquer le sommaire