Economie d’énergie : le poêle à bois est-il moins consommateur d’énergie ?

Aujourd’hui, de plus en plus de ménages adoptent le poêle à bois. On les voit comme de vrais appareils de chauffage et on les présente comme des dispositifs peu énergivores. C’est bien là qu’on se demande s’il est moins consommateur d’énergie comparé à d’autres appareils de chauffage. Est-ce que certains achats ne sont pas uniquement poussés par l’envie d’avoir un poêle esthétique dans son intérieur ? On vous apporte quelques explications dans cet article.

Le rendement du poêle à bois

Quand on choisit un appareil de chauffage, on fait attention à son rendement. Rappelons que le rendement est le rapport entre la chaleur restituée et l’énergie consommée. Sur les appareils de chauffage, il est indiqué en pourcentage. Vous vous en doutez bien : plus ce rendement est élevé, plus le dispositif de chauffage produit de chaleur et moins il consomme de combustible, autrement dit, il est plus performant et peu énergivore.

Lire également : Les incroyables astuces de grand-mère pour prendre soin et nettoyer la maison !

Alors qu’en est-il du rendement du poêle à bois ? Un poêle à bois affiche un rendement d’au moins 60%, ce qui est quand même important comparé à celui d’une cheminée à foyer ouvert qui n’est qu’à 10 – 20%. Si vous tombez d’ailleurs sur une poêle à bois labellisée flamme verte, ne vous étonnez pas de son rendement élevé. En effet, les dispositifs labellisés flamme verte ont un rendement supérieur à 70%. Certains modèles ont même un rendement à plus de 90%. Rappelons que ce label garantit le côté respectueux de l’environnement, mais aussi la performance de l’équipement.

A lire également : Des alarmes sur mesure pour répondre à vos besoins de sécurité

Le coût du combustible

Si vous êtes convaincu de la performance du poêle à bois, penchons-nous sur sa consommation. Consomme-t-il vraiment moins ? Oui, c’est bien le cas et d’ailleurs, cette consommation ne vous coûtera pas une fortune. Sur le marché, le bois est la ressource la moins chère et le combustible le moins cher. Il affiche un prix quatre fois moins élevé que l’électricité, deux fois moins élevé que le gaz.

Pour vous donner une idée plus précise de la consommation du poêle à bois, comptez entre deux et cinq tonnes de granulés par an, ce qui fait un budget entre 500 et 1500 euros par an. Il est à préciser aussi que si vous achetez les granulés en grande quantité, vous allez faire des économies. Si vous avez besoin de bûches pour faire fonctionner votre poêle à bois, ça va revenir encore moins cher, car une dizaine de stères de bûches faisant près de 700 euros devrait vous permettre de tenir toute une année, voire plus.

Rassurez-vous également : le bois est une ressource abondante en France, donc n’ayez aucune crainte par rapport à un risque de pénurie. Le cours de ce combustible n’est pas non plus soumis aux fluctuations du marché, ce qui fait que même si le prix du pétrole augmente, le prix du bois ne changera pas.

Un bois de qualité pour un rendement optimal

La performance du poêle à bois dépend également du combustible que vous utilisez. Sur le marché, ce ne sont pas les offres de combustibles qui manquent. Cependant, pour profiter pleinement de votre appareil de chauffe, choisissez des bûches de haute performance ou des bûches densifiées. Si vous devez prendre des granulés, assurez-vous qu’ils soient parfaitement calibrés. Ces combustibles dits de nouvelle génération sont un peu plus chers comparés aux combustibles classiques, mais leur prix reste toujours abordable.

Le poêle à bois est moins cher sur tous les plans …

Convaincu par le poêle à bois ? Vous pouvez maintenant penser à l’achat. Sur le marché, on distingue différents types et modèles. On a même des modèles bien esthétiques qui peuvent mettre en valeur votre pièce de vie. Il y a par exemple des poêles d’angles pour être installé dans un coin, des poêles encastrables pour être encastrés dans un mur et même des poêles suspendus qui sont démunis de socle.

Vous pouvez vous offrir un poêle à bois à partir de 250 euros. Vous pouvez tout de même trouver un modèle à plus de 10 000 euros. En tout cas, cette acquisition vous reviendra moins chère que l’achat d’une chaudière à gaz ou d’une chaudière à bois. Notez également que pour l’achat d’un poêle à bois, vous pouvez bénéficier de certaines aides financières de l’Etat. Pour être éligible à MaPrimeRénov, vous devez prendre un poêle à bois labellisé Flamme verte 7 étoiles.

Avez-vous trouvé un modèle de poêle à bois qui vous convient ? Avant de vous précipiter à l’achat, vous devez tout de même prendre connaissance des quelques handicaps de ce dispositif de chauffage. Il a besoin d’un nettoyage régulier et important pour que son rendement ne change pas. Si vous ne voulez pas perdre votre temps avec l’entretien, choisissez un modèle qui fonctionne avec des granulés. Ce dernier peut même avoir un silo de stockage qui vous évitera d’alimenter votre poêle toutes les heures.

Afficher Masquer le sommaire