Jean-Pierre Elkabbach, une guerre gagnée contre la maladie : le journaliste français parle enfin de ce qu’il a enduré ces 12 derniers mois

Disparu des radars depuis 2019, Jean-Pierre Elkabbach s’apprête à revenir au-devant de la scène.Il s’exprime sur ce qu’il avait vécu pendant la période de sa maladie. Des propos qui vous seront reportés dans cet article.

source : tendances.orange.fr

Connu pour être intrépide et professionnel, Jean-Pierre Elkabbach est une des vieilles cordes du journalisme français. Il a une carrière pleine et super intéressante. Il continue d’exercer mais il a dû mettre le boulot de côté depuis l’an dernier. La raison est que Jean-Pierre Elkabbach est tombé gravement malade. Une période bouleversante de sa vie sur laquelle il lève enfin le voile.

Une maladie qui cache un grand homme…

Jean-Pierre Elkabbach est un journaliste d’origine française. Il assume également le rôle d’éditorialiste. Son domaine de prédilection est la politique et sa particularité est la réalisation des interviews. Il exerce sa fonction de journaliste à la radio comme à la télévision. Il est intervenu sur plusieurs chaînes françaises à savoir : ORTF, TF1, France 3, Antenne 2 etc. Depuis Janvier 2018, il participe à l’émission quotidienne la matinale de CNews. C’est donc sur cette chaîne qu’il était jusqu’à sa maladie brusque.

View this post on Instagram

Boulogne, France, le 17 septembre 2020. Jean-Pierre Elkabbach revient après une longue convalescence. Le mal, il n’en parlera pas. Il a préparé son entretien comme d’habitude au feutre noir couché sur des fiches bristol avec ici et là quelques marques rouges. Heureux, d’être de retour. La France, une démocratie, ne l’oublions pas, avec des personnels soignants formidables à qui il doit la vie, dit-il. De retour sur C-News, pour partager son inextinguible soif de savoir, de débattre une fois par semaine avec des experts. La chaîne d’information continue a la réputation de populiste ? Que les critiques viennent s’y exprimer ! Qu’ils aient le courage d’affronter ceux avec qui ils ne sont pas d’accord. Jean-Pierre Elkabbach lit, Jean-Pierre Elkabbach écrit, Jean-Pierre Elkabbach travaille. Jean-Pierre Elkabbach a 82 ans. « Taisez-vous, Elkabbach ? » Non. Cela n’en prend pas le chemin. . . . Photo @oliviercorsan pour @leparisien . #noiretblanc #blackanwhite #bnw #monochrom #bnw_addicted #monochrome #bnw_planet . #portrait #bnw_portrait . #photojournalism . #elkabbach #cnews #media @cnewsofficiel

A post shared by Olivier Corsan (@oliviercorsan) on

Le détenteur de la distinction de Légion d’honneur a subitement quitté le monde des médias en 2019. L’absence du journaliste de 82 ans a débuté le 24 Octobre 2019. Il a donc dû laisser sa place à un autre journaliste, Gérard Leclerc. Mais aucune communication n’a été faite autour de cette brusque disparition. Le Parisien s’est donc chargé de mener sa petite enquête sur le sujet. La réponse des autorités de CNews est que Jean-Pierre serait en vacances. Il a fallu l’explication des proches du journaliste pour apprendre qu’il était malade au point de subir une opération chirurgicale.

Jean-Pierre Elkabbach parle de son état de santé

Prêt à reprendre du service le 27 Septembre prochain, Jean-Pierre Elkabbach revient sur la période de sa maladie. Il a fait part de ses révélations lors de son interview réalisée par le Parisien le dimanche dernier. Il a donné tous les détails sur ce qu’il a eu comme maladie ainsi que les efforts fournis pour revenir en bonne santé. Rappelons que la maladie ayant forcé le journaliste à prendre des vacances est la colique néphrétique.

Jean-Pierre Elkabbach confie avoir été hospitalisé pendant plus d’un mois. Pendant cette période, il n’a pensé qu’à une seule chose : survivre ! La célébrité de plus de 80 ans s’est débattue de toutes ses forces afin de gagner cette bataille. Il avoue qu’il ne pouvait pas y arriver sans les soins qui lui ont été administrés. « La France peut être fière de ses personnels de santé, ils ont ma gratitude. » lâcha Jean-Pierre Elkabbach. Une phrase qui montre à quel point le journaliste était satisfait du système sanitaire français. Un hommage vibrant qui, à coup sûr, ravira les docteurs et infirmières.

Une autre étape à franchir

Après son combat contre la maladie, Jean-Pierre Elkabbach est maintenant sur pied. Il se considère comme un résistant. Dans son interview, il a affirmé que « la page est tournée ». On peut donc en conclure qu’il pense déjà à son avenir. Une chose tout à fait normale puisqu’il va conduire une nouvelle émission. En effet, il sera à la tête d’un programme politique nommé « Repères ». Un nouveau cap qui nécessite toute l’attention du journaliste.

Se considérant chanceux, Jean-Pierre Elkabbach n’a pas hésité à donner un précieux conseil. « Que chacun fasse des contrôles de prévention » affirme-t-il. Une manière de faire profiter de son expérience à d’autres afin qu’ils ne se retrouvent pas dans la même situation.