2023 : Comment avoir 61 jours de vacances en posant seulement 25 jours de congés ?

Nous sommes en pleines vacances de la Toussaint mais cela n’empêche pas de préparer ses congés pour l’année prochaine. Vous le savez peut-être déjà, les jours fériés pendant les mois d’avril et mai 2023 tombent de façon avantageuse. En posant des jours de congés en 2023 de manière propice, vous pouvez avoir 61 jours de vacances. Cet article vous explique comment faire !

Les jours fériés en 2023

Nous sommes au mois d’octobre seulement mais des congés se posent largement en avance quand c’est possible. Le calendrier en 2023 est en plus un peu particulier puisque les jours fériés ne tombent pas sur des week end comme cela peut arriver mais en semaine. En prenant quelques jours de congés, vous pouvez donc cumuler des périodes de vacances.

A lire aussi : DÉTAILS : Final Fantasy XIII Édition Collector

Les fêtes de fin d’année ne seront pas de tout repos pour beaucoup. Le 1er janvier 2023 tombe sur un dimanche, de nombreuses personnes reprendront donc le travail dès le lundi. Pour profiter des premiers jours fériés, il faut attendre jusqu’au mois d’avril où à ce moment il vous est possible d’optimiser vos journées de repos.

Quels congés poser en avril 2023 ?

Au mois d’avril 2023 vous avez la possibilité d’optimiser le week end de Pâques en posant 4 jours de congés payés. Le lundi 10 avril est en effet férié. En prenant le 11, le 12, le 13 et le 14, vous êtes en vacances le vendredi 7 au soir et reprenez le travail seulement le lundi 17. Cela vous fait plus d’une semaine de repos (9 jours plus exactement).

A voir aussi : CONCOURS : 15 jeux Bayonetta sur PS3 à gagner !

Quels congés poser en mai 2023 ?

Le mois de mai est connu pour ses jours fériés multiples. Quand ces jours ne tombent pas sur les week end, il est possible là aussi d’optimiser ses semaines avec ses journées de travail. En posant seulement 5 jours de congés payés, vous pouvez obtenir 14 jours de repos. Comment faut-il s’y prendre ? C’est très simple. Le 1er mai et le 8 mai 2023 tombent sur un lundi. En prenant le mardi 2, le mercredi 3, le jeudi 4 et le vendredi 5, vous cumulez ainsi le dernier week end du mois d’avril et reprenez le travail le mardi 9 seulement. Cela vous fait 10 jours de congés payés.

Ensuite, le jeudi de l’Ascension le 18 mai 2023 permet de prendre le 19 mai 2023 en jour de congé. Cela fait 4 jours sans travailler.

Enfin, il y a le lundi de Pentecôte le 29 mai 2023 qui permet d’avoir un week end de 3 jours. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre 4 jours de congés pour obtenir 9 journées de repos (du samedi 27 mai au 4 juin 2023.

Obtenir 18 jours de repos en été

Vous préférez peut-être garder vos jours de repos pour les grandes vacances. Sachez dans ce cas que la saison d’été permet d’optimiser également ses semaines de travail.

Le 14 juillet 2023 est un vendredi. Cela tombe encore une fois plutôt bien ! Vous pourrez avoir un week end de 3 jours ou poser 4 jours de congés payés entre le lundi 10 et le mercredi 13 juillet 2023. Vous obtenez alors 9 jours de repos (du 8 juillet au 16 juillet 2023.

En août 2023, le 15 est un mardi. Ici également, en prenant 4 jours de congés payés, vous pouvez avoir 9 jours de repos en plus. Il vous faut prendre le lundi 14 août 2023 mais aussi le 16, le 17 et le 18. Vous n’aurez pas à travailler entre le samedi 12 et le 20 août 2023.

Les congés à prendre pour la toussaint 2023

Le 1er novembre 2023 est un mercredi. En prenant un congé le 30 et 31 octobre 2023, ainsi que sur le 2 et 3 novembre 2023, vous aurez à nouveau 9 jours sans travail. Vous cumulez les deux week end et profitez du jour férié en pleine semaine.

Les congés à prendre à noël 2023

Le 25 décembre 2023 est un lundi. Posez 4 jours de congés payés les 26, 27, 28 et 29 pour avoir 9 jours de repos. C’est en plus une période idéale pour être en vacances car c’est une période où l’on passe du temps avec sa famille et ses amis pour les fêtes de fin d’année. En ayant plus d’une semaine de repos, vous aurez l’esprit tranquille pour les fêtes.

Le nombre de congés autorisés

Vous devez toutefois vous renseigner auprès de votre entreprise. Le calcul des congés diffère selon les entreprises et il se peut que vous ne puissiez pas optimiser vos jours de repos comme vous l’espéreriez. Le mode de calcul est en effet soit en jours ouvrés, soit en jours ouvrables. Dans le premier cas vous avez 25 jours de congés payés, dans le deuxième cas 30 jours.

Afficher Masquer le sommaire