Crédit sans apport : la fête est finie !

Lorsque vous désirez contracter un prêt immobilier ou personnel, vous devez disposer d’un apport personnel pour appuyer votre dossier. Pourtant, le déblocage de cette somme n’est pas toujours chose facile. De ce fait, les établissements de prêt donnent à leur clientèle la possibilité d’effectuer leurs emprunts sans apport. Mais, depuis quelque temps cette formule semble plus complexe.

Crédit sans apport : pourquoi est-ce compliqué ?

Aujourd’hui, il est plus difficile de trouver un crédit sans apport. Même si les établissements de prêt ne sont pas catégoriquement contre ce type de financement, ils accordent le privilège aux dossiers des clients qui possèdent un apport personnel.

Cette somme déboursée avant l’obtention du prêt immobilier rend le processus plus fiable aux yeux des banques et permet au débiteur de prouver son sérieux. L’utilité de l‘apport apparait également lorsque le bien perd sa valeur et qu’il n’est pas possible de rembourser les dettes de l’emprunteur en le vendant.

Aussi, depuis le 1er janvier 2022, les conditions d’octroi de prêt immobilier ont changé. Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) exige que les organismes de prêt limitent le taux d’endettement à 35 % avec une durée de remboursement de 25 ans. Le but étant d’éviter le surendettement, les banques imposent la présentation d’un apport personnel avant tout emprunt. Voilà pourquoi le crédit sans apport est difficile à obtenir.

Qui peut bénéficier d’un crédit sans apport en 2022 ?

Même si le crédit sans apport peut se révéler difficile à obtenir, certains emprunteurs ont encore la possibilité d’y accéder.

Quels profils pour obtenir un crédit sans apport ?

Le crédit sans apport est destiné à trois catégories d’emprunteurs. En premier lieu, nous avons les primo-accédants qui ont de belles perspectives d’évolution professionnelle et les jeunes actifs qui désirent entrer dans la vie active. Ces derniers ne possèdent logiquement aucune épargne considérable, car ils n’ont pas eu le temps d’en faire.

Ensuite, il y a les particuliers qui souhaitent effectuer leur première acquisition. Même avec des finances solides, cette catégorie de personnes préfère conserver ses épargnes. Il sera donc plus facile pour ces diverses personnes de justifier leur manque d’apport.

Enfin, nous avons les investisseurs locatifs qui ont pour objectif de réaliser des projets de défiscalisation. Avec des projets solides, réussis ou auto-financés, ils ont plus de chance de bénéficier d’un crédit immobilier sans apport personnel.

Quels projets pour accéder au crédit sans apport ?

Vous pouvez faire une demande de crédit sans apport dans le but d’acheter une maison ou un appartement où vous allez vivre. Ce prêt peut également contribuer à un investissement locatif. Il est donc octroyé aux profils cités ci-dessus pour un achat immobilier, quel que soit l’état ou l’usage du bien à acheter. Cependant, les établissements peuvent demander une mise de garantie pour ce dernier.

Comment contracter un crédit sans apport personnel ?

Si l’obtention du crédit sans apport est compliquée, elle n’est pas pour autant impossible. Il suffit de suivre les astuces suivantes.

Constituer un bon dossier de prêt

Pour demander un prêt immobilier sans apport et mettre toutes les chances de votre côté pour l’obtenir, vous devez faire preuve de transparence et d’organisation. De ce fait, il vous faut un dossier parfait et complet qui comprend les pièces obligatoires telles qu’un avis d’imposition, les bulletins de salaire, les relevés de compte, etc. Grâce à ces documents, vous prouvez à l’établissement de prêt que votre projet et votre démarche sont sérieux. Evitez surtout de dissimuler les points négatifs de votre dossier.

Faire valoir vos atouts

Sans apport personnel pour appuyer votre dossier, vous devrez miser sur d’autres atouts pour maximiser vos chances en rassurant la banque. Il est nécessaire que vous jouissiez d’une stabilité professionnelle durable. La banque sera plus rassurée si vous êtes en contrat de travail à durée indéterminée, car cela signifie que vos entrées d’argent sont régulières et par conséquent les remboursements le seront également.

En outre, il faut que vous ayez un reste à vivre suffisant. Autrement dit, lors de l’étude de votre dossier, l’organisme prêteur prendra en compte la somme d’argent qu’il vous reste après le paiement de vos diverses charges. Il s’assure ainsi que le crédit immobilier que vous désirez contracter n’aura aucun impact négatif sur votre niveau de vie. Cela vise aussi à éviter le risque de surendettement.

Par ailleurs, lorsque vous faites une demande de crédit sans apport, la banque examine vos revenus et dépenses mensuels en étudiant vos bulletins de compte. Avec un découvert bancaire, vous diminuez vos chances d’obtenir le prêt. Pour cela, il est important que vos comptes soient sains et équilibrés.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis