Découverte des meilleurs thés verts : qualité, origine et préparation

Bien plus qu’une simple boisson, le thé vert incarne des milliers d’années de tradition. Aussi, pour le connaisseur, il s’agit d’une palette infinie de saveurs et une aventure gustative captivante. Toutefois, lorsqu’il est question d’excellence, les nuances du thé vert deviennent une exploration des terroirs, des méthodes et des rituels de préparation. Dans cette optique, cet article vous emmène à la découverte des meilleurs thés verts.

Le thé vert du Japon sencha

Cultivé à travers le Japon, le sencha est le thé le plus populaire du pays. Il est notamment influencé par les différentes régions de culture. Aussi, chaque variété de thés verts comme les thés verts de Betjeman and Barton possède ses propres caractéristiques.

Lire également : Les 10 festivals les plus incroyables à vivre au moins une fois dans sa vie

Bien que le sencha soit un thé relativement courant, il s’avère de très bonne qualité. Par ailleurs, celui de qualité supérieure présente des feuilles longues, fines et d’un vert brillant, souvent récolté au printemps. Ces feuilles offrent une infusion fraîche et vivifiante.

Pour ce faire, vous devez l’infuser à 70-75°C pendant 1 à 2 minutes. Cette préparation permet de conserver la douceur du thé sans développer une amertume excessive, révélant ainsi les notes herbacées subtiles.

Lire également : 3 idées d'activités insolites à faire à Amiens avec des enfants pendant les vacances de la Toussaint

Le thé vert de Chine longjing

Originaire de la province de Zhejiang en Chine, le longjing est étroitement associé au lac de l’Ouest, où les plantations bénéficient d’un climat favorable et d’un sol riche.

Également surnommé « Dragonwell », le thé longjing est réputé pour ses feuilles plates, uniformes et d’une teinte vert éclatant. Cependant, la qualité de la feuille se reflète surtout dans une récolte manuelle méticuleuse. D’ailleurs, ce sont souvent des bourgeons et des jeunes feuilles qui produisent un thé délicat.

Pour préserver ses arômes subtils, vous devez utiliser une eau à environ 75-80°C. En général, l’infusion de 2 à 3 minutes donne une liqueur légèrement sucrée avec des nuances de noisette.

Le thé vert japonais matcha

Originaire du Japon, le matcha, cultivé principalement à Kyoto, est utilisé dans la cérémonie du thé pour son caractère riche et crémeux.

Il est toutefois important de noter que la qualité du matcha dépend de la finesse de sa poudre et de sa couleur verte vive. Les meilleures variétés sont souvent ombragées avant la récolte pour intensifier les saveurs.

Pour la préparation, vous devez mélanger le matcha avec de l’eau chaude (70-80°C) à l’aide d’un fouet en bambou jusqu’à obtenir une mousse onctueuse.

Le thé vert gyokuro

Tout comme le sencha et le matcha, le gyokuro est également un thé originaire du pays du soleil levant. Souvent cultivé dans des régions montagneuses, il nécessite de l’ombre pour accentuer ses saveurs distinctives.

À cette condition, la qualité du gyokuro est influencée par sa culture à l’ombre avant la récolte, qui produit des feuilles d’un vert profond. La récolte est délicate, puisqu’elle est composée des jeunes feuilles les plus tendres.

Concernant la préparation, vous devez infuser le thé à une température relativement basse, environ 50-60°C, pendant 2 à 3 minutes. En principe, cette méthode permet une extraction douce des saveurs complexes, offrant une expérience umami intense et raffinée.

Afficher Masquer le sommaire