Le prix des locations en mobil-home a explosé ces deux dernières années

Le mobil-home est une habitation mobile, donc déplaçable d’une région à une autre. Il est souvent installé dans un camping et dans les villages de vacances. Habituellement, il sert au tourisme et permet de passer de bonnes vacances. Depuis quelques années, les locations en mobil-home connaissent une véritable hausse en termes de prix. Quelles en sont les implications ? La réponse se trouve ici.

Exposition des prix des locations en Mobil-home : les facteurs qui en sont responsables

Le mobil-home devient depuis deux ans une véritable option pour les personnes qui souhaitent investir en immobilier. L’augmentation du prix des locations est principalement due à la forte demande exprimée par les investisseurs ainsi que par les locataires.

A lire aussi : 3 idées d'activités insolites à faire au Havre avec des enfants pendant les vacances de la Toussaint

Depuis 2021, en haute saison, les loueurs peuvent payer jusqu’à 1500 euros par semaine. Dans le même temps, les investisseurs qui souhaitent acheter un véhicule d’habitation pour le mettre en location peuvent dépenser jusqu’à 57 000 euros.

Les autres raisons sont d’ordre structurel et conjoncturel. En ce qui concerne l’aspect structurel, les investisseurs prévoient des loyers élevés parce que ce type de location est saisonnier. Ces derniers doivent donc maximiser pendant les vacances et les congés de fêtes pour avoir plus de profits.

A lire aussi : Quels sont les meilleurs chocolats ?

L’aspect conjoncturel responsable de la flambée des prix est relatif à la reprise des activités après la pandémie. Après des mois de cessation, chaque acteur du secteur entend tirer le maximum de bénéfices.

Les conséquences de l’augmentation des prix pour les bailleurs

La flambée des prix de location du mobil-home représentent pour les propriétaires de ces habitations une option intéressante. Il en est ainsi parce qu’ils peuvent se positionner sur le marché avec des tarifs plus intéressants pour les locataires. L’augmentation de prix des locations est une situation confortable pour rentabiliser à coup sûr.

Autre élément important, puisque les maisons sont déplaçables, les bailleurs peuvent se positionner dans une région favorable aux locataires. L’absence de taxe d’habitation pour ce type de logements favorise cette prise de risques.

Les conséquences de la flambée des prix de mobil-home pour les loueurs

location en mobil-homeLes implications de l’augmentation des prix des locations des mobil-homes sont autant négatives que positives pour les loueurs.

Au plan négatif, les loueurs doivent dépenser plus d’argent pour avoir de bons moments de détente. L’augmentation des loyers influence aussi le temps que les familles passent en camping dans un mobil-home. Celles-ci réduisent très souvent la durée de leur séjour.

Au plan positif, la flambée de l’habitation déplaçable est une situation qui permet aux locataires de mieux explorer le secteur. En effet, ces derniers exigent un service de qualité et bénéficient des prestations plus intéressantes.

Quels sont les facteurs qui déterminent de façon classique les loyers en mobil-home ?

Les locations en mobil-home, qu’elles soient à la hausse ou à la baisse sont déterminées par plusieurs facteurs basiques.

En premier lieu, figure la localisation. Pour un loyer estimé à 500 euros en Normandie, vous pouvez payer 1000 euros en île de France. Le deuxième facteur, c’est la superficie. Elle est variable entre 24 et 40 mètres carrés. Pour chaque surface, les bailleurs fixent les loyers en fonction du nombre de séjours. Vous pouvez payer entre 300 euros jusqu’à 1500 euros en haute saison.

Le prix des locations en mobil-home dépend aussi des aménagements proposés et des accessoires qui servent d’équipements. Il s’agit par exemple de la terrasse couverte, de la piscine à l’extérieur, des accessoires de jeux, etc.

Comment déterminer le rendement locatif en mobil-home ?

Le taux de rentabilité est important pour les investisseurs du secteur immobilier. Il permet de juger sur une période donnée si un investissement est rentable ou non. Pour tout type de logement, la formule suivante est applicable : RL= (Loyer x 12) x 100 – (les charges locatives) /par prix d’achat.

Cette analyse met un point d’honneur sur les charges locatives. Avec un mobil-home, vous êtes épargné par exemple de la taxe d’habitation. Par contre, vous devez prévoir le montant de déplacement de votre véhicule d’habitation. Vous devez aussi prévoir une taxe de séjour à verser à votre camping.

Locataire : que faire pour réduire la hausse du loyer d’un mobil-home ?

Pour réduire les locations en mobil-home, le loueur qui souhaite passer de bonnes vacances peut demander VACAF. C’est un allègement accordé par la CAF aux personnes ayant souscrit à une cotisation.

Ce montant couvre une partie des frais de séjour dans les campings et villages de vacances. Si vous souhaitez avoir plus d’informations à propos, consultez le site de la CAF.

Afficher Masquer le sommaire