Voyager responsable : guide des meilleures pratiques pour un tourisme durable

Quand on dit « voyage », on pense à la découverte et à la déconnexion. On en profite à fond qu’on a tendance à oublier les bonnes pratiques. Il est pourtant possible de voyager tout en respectant l’environnement. C’est d’ailleurs le principe du voyage responsable qu’on appelle aussi tourisme durable. Voici donc les bonnes pratiques pour devenir un voyageur responsable.

Privilégier les transports écologiques

La plupart des moyens de transports émettent du CO2, autrement dit, ils polluent l’atmosphère. Pour voyager responsable, on peut très bien choisir les moyens de transport qui émettent moins de CO2. Ceci dit, il faudra oublier l’avion, car le saviez-vous ? Un trajet de 33 000 km en aller-retour en avion émet au minimum six tonnes de CO2. Pour faire un premier pas dans ce cadre du tourisme responsable, voyagez plutôt en train ou en autobus.

A lire aussi : Pourquoi la rentrée de Janvier 2023 n'aura pas lieu le lundi 2

Si la distance à parcourir n’est pas si importante, notamment quand vous allez faire des visites sur le lieu de vacances, prenez le vélo. Ce dernier a une émission de CO2 nulle et il vous permettra d’allier « vacances » et « sport ». Les plus courageux peuvent même l’adopter pour l’intégralité du voyage. C’est d’ailleurs l’un des moyens de transport associés au slow travel.

Choisir un logement responsable

Rassurez-vous : qui dit logement ou hébergement « responsable » ne veut pas forcément dire « manque de confort ». Aujourd’hui, on a de plus en plus d’établissements hôteliers éco-responsables. Ce sont des hôtels qui ont adopté des dispositifs et des actions permettant la réduction de l’impact de leur activité sur l’environnement. Lors de votre séjour, pour être encore plus responsable, vous pouvez vous activer à réduire votre consommation en électricité et en eau.

A lire également : ACHAT : Mug Ikki Tousen

Ceci dit, pensez à ne pas faire tourner la climatisation 24 heures sur 24, même si vous vous trouvez dans une destination où il fait 40°C à l’ombre. Sinon, pour être vraiment dans le tourisme durable, optez pour le couchsurfing. L’idée ici est de trouver une place pour dormir chez un local pour partager son quotidien.

Acheter des souvenirs vraiment locaux

À la fin du séjour, on veut acheter des petits objets en guise de souvenirs de ces vacances ou en guise de cadeaux pour nos proches. Ce ne sont pas les souvenirs qui manquent, mais on a tendance à se ruer vers des objets classiques comme les mugs ou les magnets où on a des photos du lieu de destination. Sachez que ce ne sont pas des objets locaux. Ainsi, à la boutique à souvenirs, questionnez bien le vendeur sur la fabrication de l’article qui vous intéresse pour que vous puissiez avoir une idée de son origine.

Bien choisir ses activités

Dans la continuité du voyage responsable, il faudra aussi éviter au maximum les activités polluantes. Lorsque vous êtes à la plage, choisissez le paddle plutôt que le jet-ski. Pour la découverte d’une zone, refusez la balade en 4×4 et optez pour la randonnée. C’est d’ailleurs le meilleur moyen pour découvrir les lieux. Pour cette activité, contactez un guide local. Quand on dit « activité non polluante » pour ce voyage responsable, pensez également à visiter le patrimoine et les musées. Ce type d’activité vous permettra d’apporter votre contribution à l’économie locale. Voyager responsable, c’est aussi favoriser l’économie locale.

Savourer la gastronomie locale

Les vacances, c’est aussi la période pendant laquelle on se permet un peu de luxe. Si vous tenez à être un voyageur responsable, oubliez ces repas dans des grands restaurants où on propose la gastronomie française. D’ailleurs, quel est l’intérêt de payer cher pour un plat que vous connaissez déjà ? Pour ce séjour responsable, offrez également la découverte à vos papilles en goûtant à la gastronomie locale. Prenez une table dans des petits restaurants locaux. Ça va vous revenir moins cher, vous permettre de découvrir de nouvelles saveurs et de vous remplir le ventre.

Pour voyager responsable, apprenez également à lâcher prise. On ne vous demande pas ici de ne rien planifier, mais de saisir les opportunités qui s’offrent à vous. Elles peuvent vous promettre des moments authentiques, de belles surprises et de belles rencontres.

Afficher Masquer le sommaire