10 façons intelligentes d’utiliser les aliments invendus

Selon la commission de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, près d’un tiers de la nourriture produite est gaspillée chaque année dans le monde. Pourtant, ce ne sont pas les astuces qui manquent pour palier ce problème. Réduire le gaspillage en restauration est tout à fait possible avec des astuces innovantes pour utiliser les produits invendus sans avoir à jeter.

Donner des aliments invendus aux associations

Si vous pensez avoir un excès d’aliments, vous avez la possibilité de les donner à des associations qui luttent contre le gaspillage alimentaire et sauront alors redistribuer les produits à des personnes dans le besoin. Ces associations caritatives peuvent être des banques alimentaires ou des organisations caritatives à retrouver directement sur internet, près de chez vous.

Lire également : Camélia Jordana : Elle revient sur ses révélations sur les violences policières… Encore une nouvelle polémique pour la chanteuse !

Transformer les aliments invendus en nouveaux produits

Dans le cas où vous pensez pouvoir utiliser les aliments pour faire de nouveaux produits, il vous est effectivement tout à fait possible de cuisiner ce qui est périmé pour en créer des plats délicieux et sans danger. Par exemple, des fruits et des légumes peuvent devenir des soupes, des sauces ou encore des smoothies.

Utiliser les applications pour lutter contre le gaspillage

Aujourd’hui, beaucoup d’applications permettent de lutter contre le gaspillage alimentaire en redistribuant ces produits à des clients intéressés, par exemple. Il devient ainsi possible d’acheter des aliments restants à des prix réduits directement dans les restaurants, les boulangeries ou les supermarchés participants.

A voir aussi : Scandale des Joueurs contre Sony !

Les stocker et les conserver par la chaleur

Si vous pensez que vos aliments ne vont pas tarder à être périmés, essayez de les conserver un maximum. En utilisant une méthode de conservation à chaud, comme la stérilisation ou l’appertisation, vous avez la possibilité de chauffer vos aliments à plus de 100° C, en général les conserves et les bocaux, pour y éliminer les bactéries. Leur qualité et leur saveur ne seront pas impactées.

Les stocker et les conserver par le froid

Le froid est le moyen le plus utilisé dans le monde pour conserver efficacement ses aliments. Il est possible de stocker des aliments dans un congélateur par exemple pour en garantir une bonne conservation dans le temps. Attention, cependant, tous les aliments ne se conservent pas pour la même durée. Le froid limite simplement la prolifération des micro-organismes comme les bactéries, les virus ou encore les champignons. Si les produits invendus du jour peuvent être conservés pour le lendemain au réfrigérateur, il faut néanmoins vite savoir comment les utiliser pour ne pas les laisser trop longtemps en état de stockage.

Participer à des projets de compostage

Les déchets alimentaires peuvent facilement être utilisés pour venir créer du compost. C’est ce qui peut par la suite être utilisé pour fertiliser les plantes et les légumes dans votre jardin ou dans celui d’un autre, si vous souhaitez vendre ou faire don de ce compost. Le compostage est une solution parfaite pour réduire le gaspillage alimentaire et obtenir un fertilisant naturel pour produire d’autres aliments. De nombreuses villes proposent des projets de compostage collectif auxquels vous pouvez participer.

Faire du thé

Petite astuce étonnante, il est tout à fait possible de faire du thé à partir de fruits ou de légumes qui ne peuvent plus être vendus. Il suffit tout simplement de les faire bouillir dans de l’eau et de les infuser pour obtenir une boisson chaude (ou froide) et savoureuse, sans avoir besoin de gaspiller.

10 façons intelligentes d'utiliser les aliments invendus

Faire des “doggy bag” pour vos clients

Procéder au système du “doggy bag” à ses clients peut être un moyen efficace de lutter contre le gaspillage alimentaire tout en sensibilisant les clients à celui-ci. Le concept du “doggy bag” est d’emporter les restes d’un repas directement chez soi. Non seulement vous incitez les clients à ne pas gaspiller en leur proposant de ramener ce qu’ils n’ont pas fini chez eux, mais vous les fidélisez aussi à revenir, car ils savent qu’ils ne perdent pas un grain en venant chez vous !

Demander autour de vous

Si vous êtes en restauration, c’est que vous n’êtes peut-être pas seul à tenir l’entreprise. N’hésitez pas à demander l’avis de vos employés ou de vos voisins, quant aux restes de nourritures et produits que vous n’allez pas pouvoir utiliser. Ce n’est pas parce que vous ne savez pas quoi en faire que des proches pensent ainsi également. Il est possible de trouver des solutions ensemble.

Ramener le reste à la maison

Si vous pensez que vos produits ne peuvent plus être mis sur le marché en raison des normes d’hygiène et de sécurité alimentaire, ça ne signifie pas qu’ils sont mauvais et doivent être absolument jetés. Vous pouvez, si vous le souhaitez, ramener ce qui n’a pas été acheté ou consommé chez vous, pour vous-mêmes le cuisiner à votre sauce et selon vos envies. Si vous n’êtes pas le gérant du magasin, faites savoir à votre supérieur que vous souhaitez emporter ce qui sera jeté.

Afficher Masquer le sommaire