2023 : bien poser vos congés peut vous faire gagner gros

Les congés payés au travail sont le branle-bas de combat de chaque salarié. Entre vacances, week-end à rallonge, tous les ans la pose des congés est le sujet primordial à l’approche des vacances. Privilégiant les dates des vacances scolaires ou celles hors saisons, il est complexe que tout un chacun puisse avoir les dates qu’il voudrait. Pour bien poser vos congés en 2023, il est important de bien suivre ce guide qui saura vous faire profiter d’astuces et de conseils pour avoir le plus de jours de repos possible. 

Comment poser ses congés ?

Pour que vos congés de 2023 soient posés avant tout le monde, il faut s’y prendre à l’avance. La pose de congés est toujours complexe en entreprise. Différents pour chaque type d’activité ou entreprise, les congés des vacances sont souvent prisés aux mêmes dates par l’ensemble des salariés.

Pour plusieurs raisons ou simplement par habitude, les congés des vacances d’été sont prisés du 14 juillet au 15 août. Durant cette période estivale, il est complexe de poser ses jours de congés. Pour mener à bien la prise de vos congés, il faut que vous consultiez votre service des ressources humaines.

Lire également : Collector Batman Arkham Knight édition Batmobile

Le service ressource humaine ou RH, va s’occuper de la prise des congés, et ainsi de leur validité. Pour chaque année, le calendrier change ce qui permet de jongler avec les jours fériés ou les week-ends plus longs. Chaque année, il est obligatoire que vous posiez vos jours de congés avant la fin du mois de mai. Pour les longs congés, c’est-à-dire, les congés de plus de 12 jours ouvrés, il faut prévenir au moins un mois à l’avance sous peine de refus de votre employeur.

La prise de congés est un droit fondamental pour tous, même si certaines situations sont différentes. En stage dans une entreprise, la prise de congés ou de jours de repos n’est pas possible, mais peut dépendre de la convention signée.

A lire en complément : Annulation de la vente des sous-marins : les politiques français expriment leur mécontentement !

Pour toutes les autres situations de travail, les congés de vacances se prennent au mois de mai. Pour toutes demandes de jours ponctuels type RTT, il se peut que ces jours se prennent sans une demande minimale de 1 mois. Droit fondamental, votre employeur ne peut pas théoriquement vous refuser vos congés. S’il refuse, il est en mesure de vous assurer la prise de congés sur une autre période. Le refus est toléré si la période demandée est déjà pourvue par d’autres salariés et que la capacité de l’entreprise ne peut pas se réduire à un nombre restreint au regard de son fonctionnement.

2023 : bien poser vos congés peut vous faire gagner gros

Quelles sont les astuces de congés pour 2023 ?

Pour que votre pose de congés de 2023 soit bénéfique et que vous profitiez des avantages du calendrier, il faut être rapide. L’année 2023 est une année à jour férié et à week-end à rallonge. Cumulant des jours fériés sur toute l’année et souvent placés au début et fin de semaine, c’est avec prévoyance que vous allez pouvoir profiter de ces congés. Pour que l’année soit riche en congé, il faut prendre vos vacances sur deux périodes précises.

En mai

Connu comme le mois préféré des salariés, le mois de mai est celui qui cumule le plus de jours fériés en France. Assurant des jours fériés, sur l’entièreté du moi, il est aisé de profiter de ces jours pour avoir des week-ends ou des vacances plus longues.

Pour l’année 2023, il sera facile de prendre ses vacances. Si votre période de travail s’étend du lundi au vendredi soir, il faudra poser 4 jours de congés en mai. Si vous le pouvez, il faut poser ces jours du 2 au 5 mai. Avec un rythme de travail classique, vous allez profiter de 10 jours de congés en comptant les week-ends et les jours fériés. Vous serez en congé du 28 avril au 9 mai. 

En novembre

Comme le mois de mai, le mois de novembre est un mois férié. Avec le 11 novembre et la Toussaint, ce mois est l’un des préférés des Français également. Pour 2023, il faut, pour profiter d’un long week-end à rallonge, poser 4 jours de congés. Cumulant 10 jours de repos, vous allez devoir poser le 30 et 31 octobre ainsi que le 2 et le 3 novembre. Avec ces 4 jours, vous serez en congé du 27 octobre au 6 novembre. 

En suivant ces astuces, il devrait vous être aisé de profiter d’une belle année, et de profiter de vacances et de davantage de congés. Vous pourrez ainsi profiter de votre famille, de vos amis, de vos proches. Mais ces congés pourront aussi être l’occasion de partir en voyage, en France ou à l’étranger.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis