Comment calculer le prix de la vignette Crit’Air ?

Cela fait maintenant plusieurs décennies que la France s’est activement engagée dans la lutte contre l’émission de CO2. Les émissions de polluants des véhicules sont ainsi contrôlées pour intéresser tous les acteurs dans la transition écologique. En 2017, des vignettes de couleur ont rejoint le rang des moyens de lutte contre la pollution.

Elles sont également désignées sous le nom de vignettes crit air. Elles correspondent à des catégories différentes de niveaux d’émission et seul un calcul permet de savoir quel crit air convient à chaque véhicule.

Calcul du crit air : une démarche obligatoire

Le terme crit air, souvent écrit Crit’Air est employé pour désigner les certificats qualité de l’air. C’est un dispositif de classification automobile. Il s’agit concrètement de vignettes anti-pollution destinées à identifier les véhicules circulant sur le territoire national sur la base de leur émission de polluants. Les certificats qualité de l’air doivent figurer sur tous les véhicules en France.

On dénombre en tout 6 vignettes crit air. Elles possèdent des couleurs différentes. Elles représentent des catégories distinctes d’émissions de polluants. On parle notamment de crit air de niveau 0 à 6. On distingue respectivement suivant le :

  • la vignette verte ;
  • la vignette violette ;
  • la vignette jaune ;
  • la vignette orange ;
  • la vignette marron :
  • la vignette grise.

L’éligibilité à la vignette crit air est déterminée par le niveau d’émission de polluants. Pour satisfaire à l’obligation et équiper leurs autos de vignettes, les automobilistes doivent alors évaluer le niveau d’émission de leurs véhicules. Pour cela, il leur faut obligatoirement procéder à un calcul Crit’Air.

La simulation : le meilleur moyen pour calculer le crit air

Nombreux sont les conducteurs qui s’inquiètent quant à la démarche à suivre pour calculer le crit’air. Si vous faites également partie du lot, soyez rassuré. Le calcul du crit air ne représente pas le casse-tête auquel on croit de prime abord. Il est même possible de le réaliser en moins d’une minute aujourd’hui, sans le moindre effort de réflexion.

Tout le monde se sert aujourd’hui d’outils en ligne pour calculer le crit air. De nombreux simulateurs sont notamment disponibles sur internet à cet effet. Ils permettent de déterminer la catégorie à laquelle appartient un véhicule en quelques clics.

Il suffit simplement de fournir des renseignements clés sur un véhicule pour connaître son crit air. La norme euro, le type de véhicule et la source d’énergie sont notamment les informations requises.

Lorsque ces renseignements sont fournis au simulateur, ce dernier se charge de calculer le Crit’Air. Il présente la catégorie à laquelle appartient l’auto afin que le propriétaire puisse acheter la vignette qui y correspond en ligne.

Le choix du site de calcul du crit air : le facteur déterminant

Tout ce qu’il vous faut pour calculer le crit air, c’est donc un simulateur. L’outil est proposé en de nombreux modèles sur le web. Votre défi sera de dénicher un simulateur fiable et de vous en servir pour réaliser le calcul.

Les simulateurs sont proposés par des sites web. On en retrouve sur les plateformes des entreprises spécialisées de grande renommée, et même sur le site du service public. La fiabilité d’un simulateur s’apprécie sur la base de plusieurs éléments.

La notoriété du site qui le propose est le premier indice. Le nombre de personnes qui l’utilisent permet aussi de se faire une idée de son efficacité. Pour finir, les témoignages et les retours des internautes constituent un indicateur très rassurant.

Servez-vous de ces critères pour évaluer tous les simulateurs que vous trouvez sur internet. N’hésitez pas à en retenir 2 ou 3 pour réaliser plusieurs simulations et confirmer le résultat du premier.

Le respect des interdictions autour des classes de véhicules crit’air : un must

L’achat de la bonne vignette crit air et l’apposition sur votre véhicule n’est pas la seule obligation à laquelle vous devez vous conformer. Les autos entrant dans certaines catégories d’émissions de polluants sont interdites de circulation dans certaines conditions. Renseignez-vous sur toutes les interdictions en vigueur sur le plan national et dans votre région.

Des sites web sont consultables pour s’informer sur le sujet. Visitez-les régulièrement et faites la veille des interdictions. Conformez-vous minutieusement et ne roulez qu’aux heures où votre auto est autorisée si elle entre dans le champ des restrictions. Vous n’aurez toutefois aucun problème si vous possédez les premières couleurs de vignettes.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis