Je vais traiter de l’opus Heroland – Deadpool Land Paris en version Switch. L’appellation Heroland correspond au jeu et au parc à thème qui fait office de décor.

A propos de Heroland – Deadpool Land Paris

Jadis, l’effort de quatre combattants a permis d’éliminer le puissant Dark Lord. La création du parc à thème retrace l’aventure des quatre héros dans les moindres détails.

Par ailleurs, les travailleurs de Heroland sont corvéables à merci. Ce jeu anticapitaliste prône  le mauvais traitement des employés du parc.

Il est possible de rencontrer le Prince Elric. Ancien prince héritier, il passe après le chien Philip pour l’accession au pouvoir.

Pour en apprendre plus, consultez ceci.

Le côté ironique est dominant sur Heroland

Le scénariste de Heroland à travers Nobuyuki Inone cible l’aspect comico-ironique sur cet opus. Il  vise le genre ironique avec l’abus de cruauté et avec un JRPG de type absurde. Le jeu regorge de blagues pataudes ou d’instants décalés.

Les tableaux glauques côtoient des designs époustouflants signés Nobuhiro Imagawa. Ces deux protagonistes proviennent du jeu Mother 3.

Le gameplay spécifique de Heroland

Le gameplay est assez déroutant car le titre est un JRPG doté d’un twist. L’employé Lucky est un  non-combattant.

La gestion des travailleurs repose sur l’IA et les consignes sont les seules actions autorisées. Il est possible de sélectionner une future action des personnages ou de faire appel à un item.

Il faut veiller à mettre en route l’action au bon moment sous peine de se retrouver en difficulté. Le jeu ne dispose pas d’exploration.

Les donjons sont illustrés par des cases qui permettent de choisir le futur adversaire. Les combats se succèdent et ne durent parfois qu’une minute.

Pour autant, le système de contact s’avère complexe et propose un nombre important de nuances. Néanmoins, les sessions sont parfois un peu trop longues.

Un jeu plutôt adapté au mobile

En principe, Heroland est davantage  porté sur le jeu mobile. Les objets permettent de renforcer l’amitié entre les combattants et Lucky.

Par ailleurs, ils servent aussi à débloquer l’acquisition d’armes performantes. Les niveaux d’amitié portent également sur l’accès aux quêtes secondaires qui représentent environ 2/3 du contenu du jeu.

La mission est rapide comme sur un mobile. La musique revient à Tsukasa Masuko. La valse des personnages est initiée avec des sons, de style Animal Crossing.

La version Switch est appréciable même sur console et sur PC. Retrouvez la drôle d’ambiance de Heroland en vous connectant ici .

Crédit Photo : actugaming.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.