Assurance habitation et canicule : comment protéger votre maison ?

Comme vous, votre maison n’aime pas les excès et c’est valable pour le « trop chaud ». On parle souvent de mesure de prévention pour se protéger de la canicule, mais qu’en est-il de votre maison qui va être exposée aux fortes chaleurs ? Il faut en tenir compte quand vous souscrivez à une assurance habitation selon la région dans laquelle vous vous trouvez en France.

Que faire en cas de dégradation de votre maison pendant une période de canicule ? Est-ce que l’assurance habitation peut prendre le relais en cas de dommages causés par la canicule ? Nous vous invitons à faire une simulation assurance habitation pour trouver la meilleure assurance pour votre logement !

A voir aussi : Quelle est la meilleure alternative à EDF ?

La canicule est une période de très forte chaleur de juin à août en France pendant laquelle les températures sont très élevées et ne redescendent pas : on parle de canicule quand les températures restent au-dessus de 30 degrés pendant 3 jours minimum. Bien sûr, selon les régions, les seuils de « canicule » varient.

Le risque n°1 de la canicule pour les maisons : les fissures

Dans les jours ou les semaines qui suivent une canicule, des fissures peuvent apparaître à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison. Ces fissures traduisent une instabilité du sol qui, à cause de la sécheresse va se dilater et se craqueler ! Ainsi, les constructions qui reposent sur un sol argileux sont amenées à bouger suite à une période de sécheresse.

A lire en complément : Comment déboucher un évier de façon rapide et efficace ?

Il y a différents types de fissures : toutes ne sont pas dangereuses mais celles qui devraient vous alerter, ce sont les lézardes ! Les lézardes sont les plus grosses fissures, supérieures à 2 mm d’ouverture : on reconnait bien les lézardes car elles prennent souvent la forme de la pierre ou des parpaings, en forme d’escaler, elles sont surtout la traduction d’un sol instable !

Quelles démarches faire auprès des assurances si vous remarquez des fissures suspectes ?

Prenez des photos pour les assureurs ! Cela vous permettra déjà de suivre l’évolution de la fissure et de garder une trace dans votre dossier de travaux.

Ensuite, commencez à interroger le voisinage. Dans un dossier comme celui-ci, plus vous serez nombreux et plus il sera facile de faire entendre votre voix. Votre compagnie d’assurance ne fera rien tant que l’état de catastrophe naturelle ne sera pas établie. Nous vous recommandons donc de :

  • Prendre des photos pour illustrer les fissures
  • Echanger avec les voisins pour savoir si leur maison a aussi été endommagée.
  • Aller voir le maire pour que la catastrophe naturelle soit déclarée

Une fois que c’est fait, vous pouvez contacter votre assurance. Si vous avez l’énergie, vous pouvez déjà vous assurer auprès d’un expert en BTP pour établir un devis et anticiper le prix des réparations du dommage. Vous pouvez aussi demander une expertise du sol pour montrer à votre assurance que vous êtes bien informé.

Les fissures les plus inquiétantes apparaissent à cause de sol instable : c’est le cas pendant un épisode caniculaire pour toutes les maisons construites sur un sol argileux mais aussi les terrains surélevés avec des remblais.  Si la commune a bénéficié d’un statut de catastrophe naturelle, vous allez ensuite pouvoir faire jouer votre assurance habitation.

Conseils si vous construisez ou rénovez votre maison dans une région chaude

Si vous avez l’occasion de rénover votre maison ou que vous avez un projet de nouvelle construction, prenez en compte la canicule et anticipez en :

  • Choisissant une couleur claire pour les murs : comme avec les vêtements, la chaleur ne sera pas absorbée par si les murs de votre maison ainsi que les fenêtres ou les volets sont blancs.
  • Créant votre pièce de vie au nord de la maison : comme le soleil tape plus fort quand il est au sud, vous serez plus au frais en vous installant au nord, pour y mettre votre bureau de télétravail par exemple.
  • Faisant un toit végétal ? Ce n’est pas un secret que nous allons vous dévoiler, mais il fait plus frais à l’ombre des arbres qu’en plein soleil. Si vous utilisez des végétaux sur votre toit, vous allez mieux l’isoler de la chaleur

paysage

Pour protéger l’intérieur de sa maison de la canicule

Pour garder un maximum la fraîcheur dans votre maison et ne pas trop souffrir de la canicule la nuit, il y a des réflexes à adopter

Fermer les fenêtres et les volets aux heures les plus chaudes, ne prenez pas de risques

On a tendance à ouvrir les fenêtres quand il fait trop chaud, mais c’est exactement l’inverse qu’il faut faire aux heures les plus chaudes de la journée en cas de canicule. Pour les parties de la maison exposées au soleil, fermez les fenêtres et les volets à partir de 9h le matin, et jusqu’à 19 ou 20 heures. Ainsi, vous éviterez que les rayons du soleil tapent sur les fenêtres et que la chaleur se répartisse dans la maison.

Ventilez la nuit, ouvrez les fenêtres

Il faut penser à aérer votre maison au bon moment. Quand les températures baissent, ouvrez toutes les fenêtres pour faire circuler l’air et profiter de l’air plus frais de la nuit, même si en période de canicule, les températures ne baissent que très peu la nuit.

Et bien sûr, avant de penser à la santé de votre maison et de votre assurance habitation, pensez à votre santé ainsi qu’à celle de vos animaux ou plantes en consommant de l’eau à volonté : il faut se rafraîchir car la canicule peut vraiment causer des dommages sur votre corps !

Afficher Masquer le sommaire