Conseil santé : qu’est-ce qu’il ne faut pas faire après la consommation du miel ?

Le miel comme source d’apport de glucide à l’organisme, présente de nombreux autres avantages. Il est notamment connu dans ses fonctions antibactériennes et antioxydantes.

Le miel comme source d’apport de glucide à l’organisme, présente de nombreux autres avantages. Il est notamment connu dans ses fonctions antibactériennes et antioxydantes. C’est pourquoi il est prisé dans les soins du corps. Toutefois, il existe des extrêmes à ne pas aller après l’avoir bu, dans quel cas, on s’expose des répercussions dangereuses sur la santé. Voici donc trois attitudes à ne pas adopter après avoir consommé du miel riche.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par APISAIR MIEL (@apisair)

Ne pas dormir aussitôt après avoir consommé du miel

Comme nous l’avions souligné un peu haut, le miel est très riche en nutriments glucosidiques. Cela explique en effet sa forte teneur en calorie qui est de l’ordre de 64 calories par cuillère à soupe. Pendant ce temps, le taux de calorie dans une cuillère à soupe de sucre est de 49 calories. Ainsi, il est totalement déconseillé de dormir immédiatement après avoir bu du miel.

Le sommeil traduit un état où le régime de fonctionnement de l’organisme est en baisse. À ce moment, les nombreuses calories contenues dans le miel pourraient se concentrer et s’accumuler dans les muscles. Elles sont source de chaleurs et peuvent déranger votre sommeil. Alors, dormir juste après avoir lapé du miel n’est pas un choix judicieux. Pour l’éviter, vous pouvez vous empêcher d’en consommer tard dans la nuit.

Ne pas mélanger du miel avec d’autres aliments riches en sucre

Le miel extrait d’une ruche contient de nombreux minéraux tels que le magnésium, le potassium, des antioxydants et autres très bénéfiques pour le corps. Néanmoins, en consommer à l’excès et un risque d’augmentation du taux de sucre dans l’organisme.

Afin d’éviter cet état de chose, et de ressentir dans les justes proportions, les avantages du miel, il est recommandé de ne pas le mélanger avec des aliments ou des boissons sucrés. Tenez-en compte surtout, autrement, vous vous exposez à des maladies comme les maladies du cœur, le diabète de type 2 et l’obésité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jérem Ln (@jerem.fou.de.patisseries)

Ne pas boire du miel chaud

Le miel à chaud n’est pas du tout adapté à la consommation, car difficile à digérer. En effet, lorsqu’il est chauffé, le miel produit des toxines qui rendent très difficile sa digestion (et celle d’autres aliments) par l’organisme. Or, l’indigestion peut provoquer d’autres maux comme la constipation, la diarrhée ou encore le vomissement.

De plus, la médecine traditionnelle de nombreuses cultures déconseille fortement la consommation d’aliments chauds juste avant ou après la consommation du miel, et pour cause, cette combinaison est à l’origine de la production de nombreuses toxines qui peuvent indisposer le corps.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis