Covid-19 en France : que faut-il retenir de la journée du dimanche 19/09/2021 ?

Alors que plusieurs commentaires prévoyaient une dégradation du système sanitaire après l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale, les chiffres semblent prouver le contraire.

Alors que plusieurs commentaires prévoyaient une dégradation du système sanitaire après l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale, les chiffres semblent prouver le contraire. Pendant que certains pays peinent à s’en sortir, c’est un ministre de la Santé confiant que l’on remarque ce dimanche devant les caméras. Olivier Véran envisage de meilleurs jours pour les Français.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Olivier Véran (@olivierveran)

Le bilan de ce dimanche 19 septembre 2021 en France

Selon les déclarations du ministre de la Santé Olivier Véran, la situation est sous contrôle. Elle s’améliore progressivement selon les statistiques.

On estime à moins de deux milles les patients encore en soins intensifs. Moins d’une trentaine de décès ces dernières 24h et moins de 9 000 personnes en hospitalisation.

En ce jour, la France est en train de dépasser plus de 50 millions de personnes ayant pris au moins une première dose de vaccin. Même si ce n’est pas encore la victoire sur la pandémie, le ministre de la Santé se félicite de ces résultats. Il pense que si la situation continue à s’améliorer de cette manière dans les prochains jours, les mesures restrictives pourront connaitre un allègement.

Qu’est-ce qui justifie une telle amélioration de la situation ?

Selon le ministre de la Santé, il faut reconnaitre premièrement, l’efficacité de l’option vaccinale. Pour lui, plus les gens se vaccinent, la situation connait une amélioration.

Il faut féliciter aussi les mesures restrictives qui ont empêché les nouvelles contaminations dans le pays. La belle preuve est que les régions où on enregistre encore les plus forts taux de contaminations sont celles minoritairement vaccinées.

Les populations n’ont pas encore reçu majoritairement la première dose de vaccin dans ces zones. Toutefois, il y a un autre facteur qui peut bien justifier cette baisse. Il s’agit de la fermeture ce dimanche de plusieurs centres de dépistage et de certaines officines.

Il y a encore des résistants

Il reste encore un bon nombre de citoyens qui refusent toujours d’accepter le vaccin. Ce dimanche a connu encore des manifestations. Les autorités de la police pensent qu’il y a environ 80 000 personnes qui ont marché aujourd’hui.

Il faut noter que tous les manifestants ne sont pas contre la vaccination. Il y a une majorité qui a déjà obtenu une première dose de vaccination. Cette majorité manifeste contre l’obligation vaccinale et ses sanctions d’une part et le passe sanitaire d’autre part. On a enregistré, 199 manifestations dans toute la France.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Olivier Véran (@olivierveran)

Des plaintes déposées au Conseil d’État

Il fallait s’y attendre après l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale. Le Conseil d’État a reçu le recours de 522 agents de santé. Un recours pas contre le vaccin, mais contre l’obligation vaccinale.

En deux requêtes collectives, des agents de santé de toutes catégories attaquent la loi. Par le biais d’un avocat, ils réclament que la justice suspende et annule le décret d’application de la loi qui rend la vaccination obligatoire pour eux.

C’est un début. Il faudra s’attendre à plusieurs autres plaintes contre cette mesure que les travailleurs ont du mal à accepter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis