Crise sanitaire : les données sanitaires de plus d’un million de patients volées aux hôpitaux de paris !

Faut-il parler encore de crise sanitaire ou de cyber attaque ? Le vol de données sanitaires s’invite dans la crise sanitaire dans les hôpitaux de Paris.

Faut-il parler encore de crise sanitaire ou de cyber attaque ? Le vol de données sanitaires s’invite dans la crise sanitaire dans les hôpitaux de Paris. C’est ce qu’il convient de savoir suite aux annonces faites par les autorités sanitaires.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Raquel Ramos (@kakelpelomundo)

Vol de données sanitaires dans les hôpitaux

Ce mercredi, c’est l’assistance publique-hôpitaux qui vient de signaler une disparition des données sanitaires de plusieurs patients dans les hôpitaux de paris. 

Plusieurs tests de dépistages de COVID-19 accompagnés des informations à caractère personnelles des patients ont disparu des fichiers. Plus d’un million de patients sont concernés par ce vol. 

Une situation qui oblige une suspension du système informatique. Des investigations ont commencé. Des plaintes ont été déposées à des niveaux donnés pour rechercher les auteurs de ce vol. 

Comment les données ont disparu ? 

Il faut pour l’instant attendre encore pour savoir la réalité sur la manière. Mais ce qui est confirmé pour le moment est qu’une cyber-attaque est en train de donner de casse-tête aux autorités sanitaires. 

Le système de transmission de l’information serait la cible de l’attaque. En Île-de-France, les examens médicaux faits sur les patients à partir du milieu de l’année 2020 ont été piratés. En attendant la confirmation des investigations, c’est la cybercriminalité qui est en train d’être indexée.   

Qu’est-ce qui peut faciliter une telle intrusion ? 

Selon les propos des autorités, le système informatique aurait connu une faille récemment. C’est certainement de cette faille qu’auraient profité les voleurs pour entrer dans le système. Sans plus de précisions, il faudra attendre les enquêtes de confirmation pour voir s’il n’y a pas eu d’autres facteurs favorisants l’attaque.

Les dispositions prises pour le moment

En attendant de voir plus clair sur ce présumé vol, les autorités ont immédiatement suspendu le système informatique. Cette suspension temporaire permettra de mieux faire les investigations. Il est important de connaitre le plus tôt possible les responsables de ce vol de données aussi sensibles. 

La justice a été saisie par l’AFP et le ministère de la Santé. L’objectif serait de passer à une ouverture d’enquête pour passer au peigne fin tous les contours de cette crise. Une crise qui s’invite dans une crise sanitaire. En attendant plus de lumière sur la situation, il est décidé par les autorités d’informer individuellement les personnes dont les données sont volées. 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JulieGirafe (@juliegirafe)

Que faut-il craindre ?

Bien évidemment, il faut craindre les conséquences de ce vol. Les conséquences qui en aucun cas ne profiteraient à personne à tous les niveaux dans cette crise. 

  • Étant donné que les chiffres sont d’une grande utilité dans la conduite de cette crise sanitaire, il faut craindre premièrement l’intention des voleurs, puisque les informations volées sont à caractère personnel. Elles ne devraient pas faire objet de publication ;
  • Il faut craindre ensuite une remise en cause de la statistique des autorités sanitaires pendant cette période. Les données volées sont après tous des preuves scientifiques ;
  • Il faut craindre que les responsabilités de certaines personnes dans le processus de protection des données soient engagées.
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis