Le bain à testicules : que savoir de cette méthode innovante de contraception ?

On connait plusieurs méthodes de contraception chez les femmes. Ce n’est pas le cas chez les hommes qui majoritairement utilisent les préservatives comme méthode de contraception.

On connait plusieurs méthodes de contraception chez les femmes. Ce n’est pas le cas chez les hommes qui majoritairement utilisent les préservatives comme méthode de contraception. Les autres méthodes masculines sont peu connues de tous. Désormais, une nouvelle méthode vient innover la contraception masculine le bain à testicules.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Docteur Iza (@docteur_iza)

Comment est né le bain à testicules ?

Le bain à testicules est une invention d’une femme Allemande qui a utilisé sa situation de maladie pour innover. Rébecca Weiss est tombée sur cette idée qui aide plusieurs hommes, alors qu’elle sortait d’un cancer qui l’empêchait de choisir une méthode de contraception hormonale. Avec son conjoint, il fallait réfléchir à un moyen. C’est alors que le couple a pensé qu’il était possible d’arrêter pour un moment la production de spermatozoïde chez l’homme. L’ovulation ne sera donc pas possible faute de spermatozoïde grâce à un appareil conçu : « Coso ».

Tout sur le bain à testicules

La méthode consiste à mettre de l’eau dans un récipient associé à l’appareil. Ensuite s’assoir par-dessus du récipient de telle sorte que les testicules entrent dans l’eau réchauffée. Il se produit des ultrasons capables de suspendre pour une période donnée la fabrication de spermatozoïdes par les testicules.

Il est recommandé de passer voir un médecin pour le premier essai de l’appareil pour ne pas mal l’utiliser. En effet, la quantité d’eau à mettre dans l’appareil dépend de la taille des testicules de l’utilisateur. C’est pour cette raison qu’il est important de se faire assister par un spécialiste pour éviter tout risque de mal utilisation.  L’assistance permet aussi d’évaluer l’efficacité de l’appareil.

Les durées d’utilisation à prendre en compte

Premièrement, il faut savoir que les testicules dureront une quinzaine de minutes dans l’eau. Ensuite, l’effet contraceptif doit attendre deux bonnes semaines après cette étape. Suivant les explications de la spécialiste Daily, il faut plusieurs autres séances après la première.

Ce n’est qu’après la répétition de l’expérience qu’il faut compter sur l’effet contraceptif. L’effet contraceptif restera environ 6 mois après que la personne ait passé la dernière séance. C’est un exercice qu’on peut décider d’arrêter à tout moment sans inconvénients pour l’organisme.

Les réserves de l’appareil Coso

C’est un appareil qui reçoit déjà plusieurs félicitations. La méthode reçoit l’assentiment de plus d’un dans plusieurs pays. Néanmoins, il convient de savoir que son adoption comme méthode contraceptive masculine officielle n’est pas encore une réalité.

Il faut attendre encore. La nécessité de plusieurs autres expérimentations s’impose dans le temps. C’est un processus scientifique qui donnera plus d’assurance aux utilisateurs. Comme tout autres inventions dans le domaine scientifique, c’est une exigence. Le processus d’expérimentation et d’évaluation est la norme en médecine.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BαdPυмα (@puma_sensei)

L’appréciation des utilisateurs

En attendant l’aval des autorités à divers niveaux, plusieurs personnes pensent déjà que c’est une méthode prometteuse. Elle semble moins coûteuse et plus naturelle pour certains hommes. Plusieurs couples pensent déjà à l’adopter. Pour plusieurs femmes, c’est le moment de soulager les peines causées par certaines méthodes contraceptives dont les effets secondaires sont parfois indésirables. C’est alors une méthode qui a de beaux jours devant elle.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis