Le ministre de la Santé Olivier Véran prévient sur la prolongation du pass sanitaire !

Si les chiffres de la pollution semblent baisser, Olivier Véran prévient que « l’épidémie n’est pas encore passée ». En ce sens, il n’exclut pas de prolonger le pass sanitaire après le 15 novembre et d’encourager la population à se faire vacciner. Les dernières statistiques et actualités du ministère français de la Santé publique confirment son avertissement.

Il y a eu 20 000 nouveaux cas jeudi soir et 23 706 le mercredi. Les données Covid-19 ont continué de baisser. En revanche, le nombre de personnes atteintes ou en réanimation a légèrement augmenté. Au cours d’une des conférences de jeudi 26 août, Olivier Véran, le Premier responsable de la Santé a fait un appel à la vaccination. 

Il a également tenu à assurer que même si « la métropole n’a pas été pire cet été », « l’épidémie n’est pas encore passée ». C’est surtout le cas des territoires d’outre-mer où la situation est bien embarrassante. Aux Antilles, le nombre de lits qui sont utilisés pour la réanimation a augmenté de 4 à 8. 

Selon lui, l’augmentation des cas de l’épidémie est le résultat de « fortes réticences à vacciner, et d’une couverture du vaccin qui s’avère deux fois plus faible ». Néanmoins, l’objectif de 30 millions de Français vaccinés devrait être atteint d’ici quelques mois. Par ailleurs, le ministre de la Santé n’exclut pas de prolonger le pass santé après le mois de novembre. En ce qui concerne la troisième dose pour un certain groupe de personnes en septembre, le commissaire européen Thierry Breton a promis sur l’un des plateaux français qu’il n’y aurait pas de pénurie de vaccins.

«Attention aux doutes »

Le ministre a regretté la méfiance dans les territoires d’outre-mer, bien que cette méfiance commence à se dissiper. Les territoires d’outre-mer sont aujourd’hui confrontés à une quatrième vague particulièrement violente qui est liée à la propagation du variant delta, « cette maladie épidémique va tuer les personnes qui n’ont pas été vaccinées. » L’hôpital est plein de gens qui n’ont pas été vaccinés. La mort touche ceux qui n’ont pas été vaccinés. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Covid-19 France (@france_covid)

Dernières nouvelles en direct

Les points essentiels de la conférence de presse d’Olivier Véran. Le ministre de la Santé a tenu jeudi 26 août une conférence de presse au cours de laquelle il a évoqué la campagne de vaccination, la troisième dose de vaccin et la mise en place du vaccin dans les écoles.

  • Le ministre de la Santé a assuré qu’en raison de l’accélération de la campagne de vaccination et des laissez-passer sanitaires, « cette métropole a évité le pire de cet été ». « Avec de telles variantes et une recrudescence des cas, les gens ont peut-être anticipé le pire. » Cependant, le ministre a prévenu : « L’épidémie n’est pas passée. »
  • Les Antilles font face à des « chiffres sans précédent ». Olivier Véran a attribué le taux de contamination à « une forte réticence à se faire vacciner, et la couverture vaccinale est trois fois plus faible ». L’évacuation sanitaire s’est poursuivie et 4 à 6 lits de réanimation ont été ajoutés.
  • Le ministre a promis que 50 millions de Français seront vaccinés la semaine prochaine. « Ce soir, nous avons dépassé la barre des 48 millions, et la semaine prochaine, nous atteindrons les 50 millions. »
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis